ça s'est passé un 8 novembre

 

 

 
Des inondations en Saintonge et à Royan en 2000 et un épisode tornadique méconnu bien qu'intense sur le Poitou-Charentes en 1997, avec rien moins que trois tornades F3 en Vendée et dans la Vienne et une à deux autres plus modérées en Charente Maritime


◊  Les 8 et 9 novembre 2000 : inondations en Saintonge  

Le 8, des inondations frappent une bonne partie du 17 et un gros orage éclate sur la ville de Royan causant des inondations avec plusieurs cms dans les rues d'après Sud-Ouest. Le temps est déjà agité depuis plusieurs jours, le vent ayant même recouvert de sable le boulevard Garnier à Royan trois jours auparavant le 5.  Les marais aunisiens sont saturés et ne peuvent retenir leurs eaux. Ailleurs en Saintonge, Saint Jean d'Angély et le Pays-de-Matha sont en état d'alerte devant la montée des eaux régulières de la Boutonne et de la Nie.
A Saintes le 9 novembre, la Charente dépasse la cote d'alerte avec 3,34 m mesurés à 16 h.

 

◊  Les 8 et 9 novembre 1997 : coup de vent et épisode tornadique en centre Ouest  

Ces jours-là un coup de vent accompagné et suivi par des orages a donné lieu à un épisode tornadique conséquent en Charente Maritime, Vendée et Vienne, avec trois tornades classées F3 et deux tornades plus faibles. Le coup de vent lui-même semble ne pas avoir été très violent. En Charente Maritime, des rafales de 50 à 62 km/h, des grains et averses de grêle et des creux de 6 mètres au large sont signalés par le CDM de La Rochelle qui qualifie l'épisode de « bonne dépression de saison ». Il n'y avait même pas eu d’alerte préalable, le gros des intempéries étant prévu pour passer plus au sud du département. On déplore juste des dégâts légers notamment dans les ports, dont un bateau ayant rompu ses amarres à Port-des-Barques. A La Rochelle même, le coup de vent oblige néanmoins les pompiers à intervenir plusieurs fois pour des chutes de tuiles et d'antennes, un échafaudage et une grue qui menaçaient de tomber... A Puilboreau, une violente rafale fait s'envoler quelques abris à caddies près d'un supermarché.  

Cependant, malgré le caractère modéré de ce coup de vent, ce même jour et dans la traîne qui a suivi le lendemain, contre toute attente plusieurs tornades se sont déclarées en Charente Maritime, Vendée et Vienne, dont trois ont été classées F3. Il est absolument invraisemblable que ce véritable épisode tornadique incluant trois F3 ne soit pas davantage connu :
- Le 8 novembre, la première de ces puissantes tornades, classée F3, traverse le nord de l'île de Noirmoutiers et causera de gros dégâts notamment sur Noirmoutiers-en-L'Isle et le petit village du Vieil, où une maison voit sa toiture entièrement arrachée et son intérieur gravement détérioré.
- Le lendemain dans la Vienne  deux tornades classées F3 et EF-3 (par Kéraunos) se sont côtoyées à quelques dizaines de kms de distance ! L'une ravagera Rouillé et Le Grand Breuil, l'autre causera des dégâts essentiellement sur Villemort notamment dans le cimetière, des dégâts nous ayant également été rapportés sur le nord de la commune d'Aims (fiche).
- Ce même jour deux tornades plus "faibles" frappent la Charente Maritime : près de Marans à 13 h 25 locales, une tornade classée F1 arrache et emporte les serres d’un horticulteur, pourtant construites pour résister à des vents de 130 km/h, sur un couloir très délimité. Pratiquement au même moment à Archiac dans le sud du département, une tornade F0/T1 large d’une dizaine de mètres se forme et passe sur la maison d’un producteur de cognac et de pineau, arrachant 30 m2 de tuiles. Un témoin a vu le tourbillon.
- Enfin à signaler ici bien qu'il ne s'agisse plus de notre région précise, une quatrième F3 frappait également La Pérouille en Indre, sur un très long trajet de 48 km


 




 


Images d'illustration - 1 : auteur inconnu / 2 : © Julien Batard



  Le 8 novembre 1910, peu de temps après les inondations historiques, pluviométrie à nouveau abondante et les débordements de cours d'eau notamment dans le bassin de la Loire.

  Le 8 novembre 1904, violente tempête dans le nord-ouest de l'Europe 
...  

Plus d'évènements pour cette date ? Consultez l'almanach de Guillaume Séchet 

Source : météo-paris.com  

 


 
→   Retour à l'index de l'Almanach

Tous droits réservés - Association Ouest-orages