ça s'est passé un 18 juin

 

 

 
Pour un historien des tornades, LE 18 juin n'est pas celui que vous croyez. A cette date en effet, en 1863 une tornade classée F4 ravage le secteur de Loudun dans la Vienne en 1863 et s'acharne sur l'église de Céaux-en-Loudun. A signaler aussi bien que hors région, le 18 juin 1897 où une tornade F3 frappe le NW de la région parisienne en causant la mort d'une dizaine de personnes...

 

◊  Le 18 juin 1993  

A Epargnes (17), un violent orage de grêle et une très probable microrafale sont rapportés dans l'édition royannaise du quotidien Sud-Ouest. Le contexte météorologique ce jour-là est dominé par la présence d'une faible dorsale anticyclonique, affectant principalement la moitié Sud dans un air bien chaud, et d'un vigoureux flux de secteur Ouest/Sud-ouest plus dépressionnaire et plus frais sur la moitié Nord. De ce fait, une dégradation orageuse fortement électrique et grêligène circule du NE de la Gironde aux deux Charentes en fin d'après-midi, notamment entre Cognac (16) et Galon (33) .


◊  Le 18 juin 1863  

Une tornade classée F4 ravage plusieurs localités de Loudun (86), dont Céaux-en-Loudun très durement touchée. Le clocher est renversé, toiture et charpente de l'église sont arrachés et jetés à terre de telle sorte que la charpente se retrouve sur la toiture. On parle d'une "trouée" de 4 à 5 kms de longueur sur une largeur moyenne de 200 mètres entre la rivière et Céaux, portion du pays qualifiée de "très boisée" à l'époque. De gros noyers ont été enlevés et transportés à plus de 100 mètres...
La tornade a également touché les communes de Moncontour, Saint Clair, Martaizé, Angliers, Le Bouchet, Claunay, Maulet et Messémé. Enormes dégâts sur le trajet, arbres, maisons, moulins à vent enlevés ou endommagés... Heureusement aucun mort n'est à déplorer. Un jeune hormme enlevé à plusieurs mètres par le tourbillon et jeté par dessus la toiture d'une grande dans le jardin du voisin (!) en aura été quitte pour la peur.
D'après Le Journal de la Vienne du 23 juin 1863, la tornade se serait formée dans un contexte d'opposition de deux "vents" l'un venant du Sud-est et l'autre du Nord-ouest. Cette notion d'affrontement de vents contraire a souvent été évoquée pour expliquer la formation de trombes par exemple en haute Garonne par le choc entre vent d'autan et air frais venu de l'Atlantique, ou en Charente Maritime avec l'hypothèse des fronts de brise.
Fiche détaillée Ouest-orages


 

 
Image d'illustration - source inconnue



Trombes marines (image d'illustration) - Magasin pittoresque, 1842



  Le 18 juin 1994, un violent orage de grêle frappe la ville d'Aubusson.

  Le 18 juin 1897, une tornade classée F3 parcourt le Nord-ouest de la région parisienne et y cause de lourds dégâts. Une dizaine de personnes perdront la vie. L'année précédente, deux tornades F2 touchaient la ville de Paris à un mois et demi d'intervalle (!).

...   → Plus d'évènements pour cette date ? Consultez l'almanach de Guillaume Séchet


Source : météo-paris.com  

 
 

 


 
→   Retour à l'index de l'Almanach

Tous droits réservés - Association Ouest-orages