ça s'est passé un 7 juillet


Trois tornades auront marqué cette date sur nos régions : la plus récente à Lacrèche (79) le 7 juillet 2008, une F1 qui cause d'importants dégâts dans la localité, allant jusqu'à déplacer d'un bloc sur 1,50 m un Pizza Mania. La seconde, d'intensité EF1(F1?) à Foussais-Payré (85) en 2004 et enfin cette même année, la tornade F2 de Pont-l'Abbé-d'Arnoult (17).


◊  Le 7 juillet 2008

Vers 10 h 10, une tornade vraisemblablement non supercellulaire (type B) s'abattait sur la portion Est du bourg de La Crèche dans les Deux-Sèvres. D'intensité F1, elle va parcourir 750 m dans le bourg, sur une largeur qui a pu atteindre 125 m. Quinze maisons sont endommagées, dont l'une au moins voit sa toiture arrachée. Des tuiles et du mobilier de jardin sont emportés, un cabanon se retourve soufflé à une trentaine de mètres. Des véhicules sont également dégradés, des arbres arrachés. Les pompiers ont même constaté le déplacement à 1 m 50 d'un Pizza Mania juste à côté de leur local.
Le Courrier de l'Ouest et La Nouvelle République ont relayé cet évènement dès le lendemain 8 juillet.

A noter que dans cette même commune très peu de temps auparavant, dans la nuit du 21 au 22 juin de cette même année, un autre phénomène local très violent aurait sévi cette fois-ci dans le sud de la localité, à un km à peine de la zone sinistrée par la tornade du 7 juillet (info émanant d'un forum). Ici néanmoins la nature du phénomène est plus incertaine, il conviendrait de la vérifier.
Remarque au passage : à La Crèche, tornades et phénomènes orageux semblent avoir une dent contre les pizzas puisque là encore, une construction de vente de pizzas y aurait été renversée !

 

En Une de la Nouvelle République, édition du 8 juillet 2008

◊  Le 7 juillet 2004

Deux tornades frappent quasi simultanément nos régions au matin de ce 7 juillet.

Vers 9h locales, une première tornade frappe Pont-l'Abbé-d'Arnoult, initialement classée F2 par Kéraunos et dont nous avons conservé ce classement.  Sur un couloir étroit et très délimité qu'on peut suivre pratiquement à la trace, elle arrache des toitures dont celles de l'école maternelle et de la tribune du stade municipal, et surtout cause de lourds dégâts dans un camping en cassant ou déracinant une dizaine d'arbres. L'un d'eux blesse un enfant en tombant sur sa tente. Le phénomène aurait parcouru un trajet de 8-10 kms jusqu'à Romegoux.
Ce sont des témoignages décisifs obtenus par téléphone qui ont permis de quasi-valider l'évènement, même si l'absence de témoignage direct du phénomène, probablement liée à l'heure relativement matinale pour un matin estival, incite à une certaine prudence.

Une heure plus tard vers 10h locales, une deuxième tornade se forme dans la commune de Foussais-Payré en Vendée. De probable intensité F1 (recensement Kéraunos : EF1), elle va toucher deux hameaux, La Ménaudière et La Guitière, sur un trajet de 1,9 km et une largeur moyenne de 40 m. Arbres déracinés ou étêtés, tôles de hangar arrachés, grosses branches transportées à distance... (données Kéraunos)


 


  Le 7 juillet 1875, un très violent orage provoque des torrents de boue dans la ville de Lisieux, dans le Calvados. Quelques jours auparavant, Toulouse (Haute Garonne) était pareillement inondée.

Le 7 juillet 2001, lors d'un concert dans un parc de Strasbourg, un violent orage éclate et endeuille un concert en faisant tomber un gros platane sur la foule. 11 personnes sont décédées.   

Le 7 juillet 1975, une tornade s'abat sur Lanrivoaré (Finistère) et parcourt 3 kilomètres, blessant 3 personnes. 
 
...

Source :
météo-paris.com  

 

→   Plus d'évènements pour cette date ? Consultez l'almanach de Guillaume Séchet .

 


 
→   Retour à l'index de l'Almanach

Tous droits réservés - Association Ouest-orages