ça s'est passé un 27 juillet

 

 


Les 25, 26 et 27 juillet 1983, un épisode orageux d'une rare violence sur la région tue 3 campeurs et sinistre totalement les Charentes.

 


◊  Les 25, 26 et 27 juillet 1983

En soirée du 25, des vents rectilignes extrêmement violents ravagent le marais poitevin et la région de Niort, avec des rafales à 150 km/h. Le bilan est lourd avec 3 campeurs morts écrasés par des arbres tombés, et 10 blessés.
Dans la soirée du 26 et dans la nuit, les éléments se déchaînent à nouveau et dureront toute la nuit. Tandis que l’Est charentais est ravagé par des rafales descendantes extrêmement violentes, une autre zone comprenant l’Ouest du département ainsi que la Charente Maritime  et le sud de la Vienne pourrait avoir été victime d’un épisode tornadique, dont une probable très grosse tornade (F3 ?) qui aurait parcouru 50 à 70 kms du nord Charente à Gençay voire Chauvigny (Vienne) qui aurait déplacé des hangars entiers sur des dizaines de mètres, lançé des arbres contre des maisons qu’ils décapitent...
Des personnes sont foudroyées à Noirmoutiers et en Charente Maritime, des animaux tués par les chutes d'arbres. Une multitude de routes et de lignes téléphoniques sont coupées, 15 000 abonnés privés d'électricité. La Charente est déclarée sinistrée.
Enfin au matin du 27, des orages de grêle frappent encore le mathalien et le cognaçais.
Un dossier est en ligne pour cet évènement.
 

 

Toiture arrachée d'une église dans la Vienne  
- Centre presse : édition du 27 juillet 1983

 



  Durant les nuits du 25 au 26 et du 26 au 27,  les températures ne descendent pas au-dessous de 23° dans plusieurs localités.   

...   → Plus d'évènements pour ce mois de Juillet particulièrement chaud ? Consultez l'almanach de Guillaume Séchet.


Source : météo-paris.com  

 
 

 


 

Tous droits réservés - Association Ouest-orages