ça s'est passé un 23 juillet

 

 

 
Durant la nuit du 22 au 23 juillet 1763, la violence extrême d'un orage grêligène à Saint-Jean-d'Angle (17) répand une rumeur de fin du monde parmi les habitants paniqués

 

◊  Nuit du 22 au 23 juillet 1763


Cette nuit-là, un orage provoque des chutes de grêle particulièrement violentes et abondantes à Saint-Jean-d'Angle (17). Les vignes et toutes les récoltes sont hachés par la grêle et probablement aussi par des vents violents ("tempète"). Le registre paroissial mentionne aussi que les foins furent perdus à cause des pluies précédentes elles aussi abondantes et "continuelles".

Il semble que cet orage ait été le point d'orgue d'une série de calamités qui se seraient déjà abattues les mois voire les années précédentes sur la région, avec des effectifs de bétail déjà réduits. La population aurait alors cru à une fin du monde proche, notamment via un ouvrage paru à l'époque qui déjà l'annonçait. 

(Source : revue de Saintonge et d'Aunis d'après le registre paroissial de Saint-Jean-d'Angle. Relayée dans Chronique du Climat en Poitou-Charentes-Vendée, JL Audé, Lonali Editions)
 

 
 

 Image d'illustration - Source et © inconnus

 


 

  Le 23 juillet 2000, violent orage à Pontorson (Manche)

  Le 23 juillet 1988, de très violents orages après une seule journée estivale frappent le Centre et l'Ile-de-France. On relève 130 km/h à Bourges et à Marne-la-Vallée, où la toiture d'un supermarché s'effondre sous le poids de la grêle causant la mort de 33 personnes
...  

Plus d'évènements pour cette date ? Consultez l'almanach de Guillaume Séchet 


Source : météo-paris.com  

 


 
→   Retour à l'index de l'Almanach

Tous droits réservés - Association Ouest-orages