ça s'est passé un 18 juillet

 





En 1983, une tornade mémorable classée F3 sur le secteur de Montalivet sert d'apéritif musclé pour un épisode catastrophique majeur dans tout le Poitou-Charentes survenu la semaine suivante. Plus récemment en 2014 à cette même date, de violents orages de grêle frappaient la Charente Maritime et les Deux Sèvres, et l'année précédente une probable tornade frappait Le Pin en Charente Maritime...




◊  Les 18 et 19 juillet 2014, violents orages de grêle en Charente Maritime et Deux-Sèvres.
En soirée de cette mémorable journée, une première salve frappe la Normandie avec des grêlons de 4 cm sur le pont de Normandie, 112 km/h relevés à Evreux, 94 km/h dans l'Orne. Les dégâts dus à la grêle et au vent sont significatifs notamment à Evreux. La nuit sera électrique en Charente Maritime et en Deux-Sèvres. Le lendemain et la nuit suivante, nouvelle réactivation destructrice en Gironde, Charente Maritime, Dordogne... et en Normandie.
→ Nos billets pour la dégradation des 18 et 19 juillet, des 19 et 20 juillet


◊  Le 18 juillet 2013, une probable tornade classée F1 frappe Le Pin en Charente Maritime.
L'un des deux témoins directs décrit  "une colonne tourbillonnaire très bruyante" qui aurait touché le sol au niveau du Bois Marteau et se serait déplacée vers le lieu-dit Cher Benron en direction du NE.  Le phénomène a ensuite été suivi par la pluie. Durant la nuit, de nouvelles cellules orageuses génèrent sur le même secteur de violentes rafales descendantes qui ont rendu l'enquête difficile, d'où l'absence de validation. Néammoins notre enquêteur a pu distinguer un couloir de dégâts plus spécifiquement tornadiques d'environ 500 m de long sur 80 m de large, où des arbres ont été abattus et des branches d'un vieux chêne vrillées. Une cabane a été détruite et le revêtement plastique d'une piscine, aspiré avec l'eau, a été vu passant au-dessus de l'église par son propriétaire...
→  Notre fiche
 

◊  Le 18 juillet 1983, une tornade classée F3 dévaste le secteur de Vendays-Montalivet en Gironde.
Le 18 juillet, prélude à l'intense vague orageuse qui allait suivre à partir du 25 au soir, à 18 h UTC (20 h locales) une trombe marine entre dans les terres du secteur de Vendays-Montalivet dans le nord de la Gironde et y devient une tornade puissante. Elle dévaste le secteur sur un trajet de 4 kms et un couloir d'une largeur (maxi ?) de 200 m, tuant une personne (un vacancier belge écrasé par sa caravane soulevée) et en blessant 27 autres parmi des campeurs et touristes.
En seulement quelques secondes, sur un trajet orienté Ouest/Est, elle frappe une petite portion du centre Héliomarin, connue sous le nom de Village basque, ainsi qu'une autre partie appelée Lilas. On déplore plusieurs douzains de bungalows et de caravanes gravement endommagées et quelques 20 caravanes entièrement détruites.  Le maire de la commune évoque une " tornade violente avec cheminées d'ascendance aspirant tentes et caravanes." En tout 40 ha de forêt auront été endommagés...
Jean Dessens a recensé ce cas peu de temps après et l'a classé F3.
Appel est lancé à tout témoin, toute personne susceptible d'apporter une information ou transmettre un document concernant cette F3 meurtrière.
Une fiche-synthèse est en ligne pour cet évènement, complétée de deux témoignages

◊  Le 18 juillet 1983, le même jour que la tornade,une jeune campeuse néerlandaise est tuée par la chute d'un arbre près de Sarlat (Dordogne).

 



Foudre sur le littoral vendéen en 2014 - © Valentin Perrault



Foudre et front de rafales sur le 85 et le 79 - © Jérémy Bourriau


 

       
Dégâts sur Le Pin (17) en 2013 - © Thomas Haut pour Ouest-orages  /  Tornade (image d'illustration) - source inconnue  /  Formulaire rempli lors du recensement de la tornade de Montalivet le 18 juillet 1983 (document transmis par Jean Dessens) 

 

 



  Le 18 juillet 1964 grosses chaleurs sur le pays avec 39° à Montélimar, 37° à Toulouse, 35° à Paris... L'habituelle addition finit par se présenter sous la forme de violents orages  qui donneront des grêlons gros comme des balles de tennis en Champagne.

Le 18 juillet 1975, violents orages de grêle sur le Gard.   

...  
Plus d'évènements pour cette date ? Consultez l'almanach de Guillaume Séchet pour le 18 juillet.


Sources : météo-paris.com / Ina.fr (JT 26 juillet 1983) 

 
 


 
→   Retour à l'index de l'Almanach

Tous droits réservés - Association Ouest-orages