ça s'est passé un 4 janvier

 

 

Virulents orages de traîne, une tornade F2 qui parcourt 10 kms dans le nord de la Vienne, tempête sur la Vienne...

 ◊  Les 3 et 4 janvier 2001 : coup de vent, orages de traîne et tornade   

Dans la nuit du mercredi 3 au jeudi 4 janvier 2001, un gros coup de vent et de fortes pluies affectent la région et notamment le nord du bassin d'Arcachon. Le sémaphore du Cap-Ferret enregistre une rafale à 150 km/h et les vents violents provoquent des chutes de branches sur les routes, chutes de tuiles.
Puis les orages prennent le relais dans le ciel de traîne qui a suivi le lendemain 4 janvier. De violentes averses de grêle provoquent plusieurs collisions sur l'autoroute A-20 en Corrèze.

Vers 16 h 30 locales, c'est une tornade qui fait parler d'elle dans le nord de la Vienne. Classée F2, elle se serait formée vers Thuré et aurait parcouru 10 kms environ, causant de gros dégâts matériels jusqu'à Ingrandes dans le nord du département, heureusement sans faire de victimes. Au lieu-dit "La Raintrie", à la limite de la commune, les tout premiers dégâts sont constatés, des hangars endommagés ainsi que la toiture partiellement détruite d'une maison d'habitation. Plus loin c'est la commune d'Usseau qui est touchée, plus exactement le lieu-dit La Jardiaire", avec des dépendances et des murs abattus. Une bâche recouvrant une piscine est retrouvée à plus d'un kilomètre de distance. Ingrandes et Autran sont ensuite touchées par la tornade avec des dégâts similaires. Partout des maisons d'habitation sont fortement endommagées et à Usseau les restes d'un hangar sont même retrouvés sur l'autoroute voisine !
Que des dégâts matériels donc, mais hélas suffisamment importants pour que plusieurs personnes soient relogées. On ignore où exactement la tornade s'est dissipée.


◊  Le 4 janvier 1998, tempête sur l'Ouest  

Ce 4 janvier, une tempête balaie l'ouest de la France. Dans nos régions, c'est surtout la Vienne qui semble avoir souffert des intempéries avec des rafales à 100 km/h. Le quotidien Centre-Presse mentionne des tuiles et ardoises envolées, des arbres tombés sur les routes, coupures d'électricité et autres classiques dégâts de tempête. L'article comptabilise 102 interventions des sapeurs-pompiers entre 10 h et minuit, essentiellement sur des toitures et les chaussées encombrées. 

Sur le nord Vienne,  le vent semble avoir été beaucoup plus violent notamment sur Loudun et Moncontour). D'après le quotidien, une soixantaine de toitures auraient été quasiment intégralement voire intégralement arrachées ("toitures béantes"). les secteurs de Rouillé, Lusignan et Montmorillon ont également été touchés

  Début Janvier 1994

Depuis la fin décembre 1993, les Charentes subissent plusieurs jours de vents forts et de violentes pluies aussi bien sur le littoral qu'à l'intérieur des terres. Durant la première décade de Janvier on enregistre des cumuls impressionnants en Charente Maritime (113,3 mm à Saint Jean-d'Angély, 118,8 mm à Saintes, 147,1 mm à Surgères). Le Clain, la Charente et la Boutonne finissent par entrer en crue le 7 janvier provoquant des inondations, notamment celle de la gare de Poitiers (86).

 




Image d'illustration - auteur Patrick Lemauft

 


Dégâts sur la chapelle de Saint-Mandé près de Loudun et panneau plié - Source : Centre-Presse, édition du 5 janvier 1998

     


◊  4 janvier 2003 : tempête de neige surprise en région parisienne et en Champagne     

◊ 
4 janvier 1998 : tempête et tornade à Groix     
...

Source : météo-paris.com  

 
→   Plus d'évènements pour cette date ? Consultez l'almanach de Guillaume Séchet .

 


 

Tous droits réservés - Association Ouest-orages