ça s'est passé un 2 janvier

 

 

 
1998 : encore un épisode tornadique hivernal méconnu...

◊  Le 2 janvier 1998 : ligne de grains musclée et 4 tornades   

Durant cette journée, le passage d'un front froid très actif engendre la formation d'une ligne de grains très virulente accompagnée de pluies qui balaie l'ouest du pays et notamment les Charentes. On relève 137 km/h à La Rochelle et de nombreux dégâts sont constatés un peu partout : toitures emportées, arbres couchés sur les routes, amarres rompues dans les ports...). 18000 foyers sont privés d'électricité principalement dans le nord de la Charente Maritime (Aunis et Vals-de-Saintonge) et on compte 260 interventions des pompiers en tout. Le pays royannais paie lui aussi un lourd tribut avec des dégâts notamment à Royan et à Saujon. A Saint Jean d'Angély la couche de grêle atteint par endroits plusieurs cm par accumulation sous les rafales (en janvier !).

C'est dans ce contexte que 4 tornades vont frapper la région, en Gironde et en Poitou Charentes. Sur le hameau de Sainte Julienne près de Tonnay-Boutonne (17), une tornade classée F0/T1 ou F1 selon les sources couche des arbres sur la chaussée, tord un pylone EDF entre autres dégâts très localisés. Sur Saint Denis d'Oléron au nord de l'île (17). une trombe marine ayant léché les côtes par l'ouest entre dans les terres, qu'elle traverse. Les dégâts sont conséquents avec des arbres étêtés, une quinzaine de toitures endommagées dont certaines assez fortement (fiche). Une troisième tornade est répertoriée à Saint Martin-de-Sescos (33), classée EF1 par Kéraunos. Une quatrième tornade classée F0 frappe Rouillé (86). Détail terrible, cette localité avait déjà été durement frappée par une tornade F3 le 9 novembre 1997... 24 jours auparavant !
Enfin des phénomènes venteux probablement rectilignes et destructeurs frappent Redon (35) ainsi que le lieu-dit Montreau, entre St Xandre et Dompierre/mer (17). Leur nature reste encore incertaine.
Cet épisode reste bien sûr modéré en intensité comme en densité mais il fait partie de ces épisodes tornadiques hivernaux qui restent encore très méconnus alors qu'ils sont relativement fréquents en France 
Ci-contre : article de Sud-Ouest traitant de la tornade de Saint-Denis-d'Oléron

Une fiche-synthèse est en ligne pour la tornade de Saint-Denis-d'Oléron.  


Début janvier 1994    

Depuis la fin décembre 1993, les Charentes subissent plusieurs jours de vents forts et de violentes pluies aussi bien sur le littoral qu'à l'intérieur des terres. Durant la première décade de Janvier on enregistre des cumuls impressionnants en Charente Maritime (113,3 mm à Saint Jean-d'Angély, 118,8 mm à Saintes, 147,1 mm à Surgères). Le Clain, la Charente et la Boutonne finissent par entrer en crue le 7 janvier provoquant des inondations, notamment celle de la gare de Poitiers (86).

Article de Sud-ouest au lendemain de la tornade de Saint-Denis-d'Oléron

 

 



  Le 2 janvier 1998, violente tempête dans l'ouest de la France. On relève 191 km/h à Lorient.

  Le 2 janvier 1902, violente tempête. Rafales à 250 km/h au sommet du Puy de Dôme 

...   →
Plus d'évènements pour cette date ? Consultez l'almanach de Guillaume Séchet


Source :
météo-paris.com  

 

 


 
→   Retour à l'index de l'Almanach

Tous droits réservés - Association Ouest-orages