ça c'est passé un 14 février

 

 

 
En 1900, non seulement une violente tempête frappe une large frange du pays dont les Deux-Sèvres dans la nuit du 13 au 14 mais de plus, près de l'agglomération de Chizé elle a très probablement été précédée d'un cas majeur de tornade, d'intensité estimée à F4 voire F5 (!) qui pourrait être responsable d'une partie des dégâts relatés.

 

◊  Les 14 et 15 février 1987  

Des vents à plus de 120 km/h soufflent sur le littoral charentais et l'intérieur des terrres de la région, ainsi que l'ensemble de l'Aquitaine, conséquence directe d'une dépression centrée sur la Bretagne et l'Ile-de-France, qui en outre coïncide avec de fortes marées (coefficient jusqu'à 116 le 16 février). De nombreux auartiers rochefortais son tsous les eaux et à La Rochelle, le jetée sud de La Pallice est emportée sur 25 mètres.
 

◊  Dans la nuit du 13 au 14 février 1900  


Dès 16 h de l'après-midi et jusqu'à probablement 18 h, des orages préfrontaux éclatent et selon un scénario tout à fait probable, l'un d'eux aurait vu se former une très violente tornade à proximité de l'agglomération de Chizé. Parmi les nombreux dégâts listés par la Commission Météorologique des Deux-Sèvres, une chaussée soulevée sur 40 m avec ses arbres plantés dessus nous fait envisager une fourchette d'intensité allant jusqu'au stade F5 (!)

Dans la nuit, une violente tempête souffle ensuite sur une bande allant des Deux-Sèvres à la Franche-Comté, avec des rafales comprises entre 100 et 180 km/h (source Quel temps ! de Guillaume Séchet). On sait que les Deux-Sèvres ont été particulièrement touchées, la forêt de Chizé traumatisée avec des centaines d'arbres déracinés.

Note : ce cas de probable tornade, évidemment exceptionnel si totalement avéré et dont nous sommes  pour l'instant la seule source d'information, reste bien sûr à prendre avec circonspection. Il fera l'objet d'un dossier dès que possible.

Billet publié à l'occasion de la finalisation de notre enquête
Fiche en ligne pour cet évènement.  

 

 
 


Carte du trajet estimé (en rouge la portion la plus violente) 
- © Gwenael Milcareck pour Ouest-orages

 



  Le 14 février 1900la même tempête souffle sur Paris. 160 km/h sont relevés à la tour Eiffel.

  Le 14 février 1962, tempête sur le nord du pays. 167 km/h sur Reims.
...  

Plus d'évènements pour cette date ? Consultez l'almanach de Guillaume Séchet


Source : météo-paris.com  

 


 
→   Retour à l'index de l'Almanach

Tous droits réservés - Association Ouest-orages