ça s'est passé un 7 avril

 

 

 
Deux cas de tornade illustrent la date du 7 avril. En 1999, une forte tornade d'intensité présumée F2 frappe la commune de Marcillac à l'extrême nord de la Gironde. Deux propriétés sont sinistrées dont l'une a toute sa toiture arrachée et projetée à plusieurs centaines de mètres avec sa charpente. Plus près de nous, c'est Oulmes (85) qui est frappé par une tornade probable en 2001.
 

◊  Le 7 avril 2001  

Ce samedi-là, alors que la grêle tombe sur le secteur de Fontenay-le-comte (85), une très probable tornade d'intensité F1 cause des dégâts sur un couloir large d'une dizaine de mètres. Sur son passage, des arbres sont tombés, des tuiles ont volé et le cimetière d'Oulmès a été saccagé


◊  Le 7 avril 1999  

Ce jour-là entre 8 h et 9 h locales, une tornade de petite largeur mais très puissante cause des dégâts sur un trajet d'environ 2 kms dans la commune de Marcillac en nord Gironde. Elle a pu en réalité en parcourir quasiment le double car on a retrouvé des débris au sud des Horaux, à 3,70 voire 4 kms du lieu de formation. Cette dernière portion ne comprend a priori pas de dégâts.
Sur la portion la mieux connue du trajet, la tornade traverse le lieu-dit Le Sable Rouge, où elle vient de prendre naissance, puis les lieux-dits les Brochons et Les Drouillards-des-Bois, heureusement sans toucher directement ce dernier hameau. Pas de dommage humain malgré l'intensité F2/T5 probable de cette tornade, mais deux propriétés sont sinistrées dont l'une a subi le phénomène au maximum de son intensité et a vu toute sa toiture emportée avec sa charpente et disséminée jusqu'à 400 m de distance, laissant à l'air libre le premier étage. Des hangars et dépendances ont été quasi rasés. Des vignes sont sinistrées, des arbres déracinés, des poteaux téléphoniques et électriques coupés en deux. Dans une prairie jouxtant la propriété la plus sinistrée, des vaches et des chevaux auraient été soulevés et déplacés, certains blessés. Des objets -planches...- sont retrouvés à plusieurs centaines de mètres de distance. Heureusement le phénomène a traversé une zone peu peuplée, ce qui a contribué à limiter globalement les dégâts.
Note : Ce cas puissant, qui nous a été transmis par François Paul, ne figurait jusqu'à présent sur aucune base de données en ligne.
Une fiche-synthèse est en ligne pour cet évènement.  

 

 
 

 


Image d'illustration - Source et © : Jean-Yves Frique (Belgorage)

 



  Le 7 avril 2011, chaleur exceptionnelle : plus de 25°C au sud de la Loire...

  Le 7 avril 2008, neige et froid  (20 à 30 cm à Boulogne sur Mer)  
... 
Plus d'évènements pour cette date ? Consultez l'almanach de Guillaume Séchet

Source : météo-paris.com  

 


 
Nous remercions Guillaume Séchet de nous avoir autorisé à publier du contenu émanant de son site météo-paris, issu de ses propres recherches.

→   Retour à l'index de l'Almanach

 

Tous droits réservés - Association Ouest-orages