ça s'est passé un 16 août

 

 


Le 16 août 2006, une petite tornade joue un sale tour à un pêcheur sur le canal de Marans (17). Ce même jour en 1989, on relève en Charente des grêlons de la taille d'une pomme de terre. En 1768, un orage très violent provoque des inondations et des coulées de boue meurtrières dans le cognaçais...
 

◊  Le 16 août 2006 

Une violente ligne de grains orageux s'abat à l'ouest d'une ligne Aulnay-Saintes-Royan avec 54,2 mm sur l'île d'Aix, 60 mm à Bignay, 40 mm à Saint Savinien.
Ce même jour à Marans, une petite tornade se forme au-dessus de l'écluse du canal qu'elle traverse sur la largeur du nord au sud, sur une longueur d'environ 100 m. D'après le témoin qui a rapporté le fait, sa largeur faisait environ 3 à 4 m. Elle aura emporté et jeté à l'eau son matériel de pêche, lui-même s'accrochant à un arbre pour ne pas "partir.  Arbres et arbustes sérieusement secoués, quelques barques "fracassées" les unes contre les autres, un bâtiment en tôle légèrement endommagé sur la rive opposée, tel est le bilan de cette petite tornade d'intensité F0.
Le jour même ou le lendemain 17 août, un témoin vendéen photographie un  nuage-mur "à jupes" au-dessus de l'île de Ré,

 

◊  Le 16 août 1989

Des orages très violents frappent le grand Sud-ouest (ainsi que le Nord-est du pays). 110 km/h sont relevés à Bordeaux et 100 km/h à Guéret.
En Charente sur un front de 3 kms de large les précipitations et les vents violents ont précédé les grêlons dont la taille a pu avoisiner celle d'une pomme de terre, avec de nombreux dégâts à la clé : infiltrations d'eau, véhicules martelés par la grêle, toitures arrachées, vignes et cultures sinistrées. 

 


Nuage mur photographié le 16 ou le 17 août 2006 au-dessus de l'île de Ré - photo Sebvolley (pseudo)

 

◊  Le 16 août 1768

Un orage de grêle extrêmement violent s'abat ce jour-là sur Cognac (16) et ses environs vers 2 h de l'après-midi. En moins d'une heure, terres et vallons se retrouvent noyées sous plus de 6 m d'eau  ("sous plus de 20 pieds de hauteur") et tous les chemins se transforment en torrents qui emportent tout sur leur passage. De nombreuses maisons sont entièrement détruites, des moulins emportées par les eaux en furie. Des familles entières trouvent la mort avec leurs bêtes et le bilan aurait été bien plus lourd encore si nombre de gens ne s'étaient pas réfugiés sur les toits, fuyant même parfois de toits en toit !

(source : Bulletin de l'Institut d'Histoire et d'Archéologie de Cognac et Cognaçais - T4 - 1985. Relayée dans Chronique du Climat en Poitou-Charentes-Vendée, JL Audé, Lonali Editions)

     
                       Image d'illustration - publiée sur Météo-paris.com

 

 



  Entre le 16 et le 19 août 1890, de très violents orages traversent le pays en se rendant notamment responsables de deux tornades, à Dreux (Eure-et-Loire) et à Saint Claude (Jura).  
...

Source :
météo-paris.com  

 

→   Plus d'évènements pour cette date ? Consultez l'almanach de Guillaume Séchet .

 


 

Tous droits réservés - Association Ouest-orages