Glossaire des orages VW

 

                                                                         →  Accéder aux lettres   AB  C  D   E  F  GH   IJ  KL  M  N   O  PQ   R  S   TU   [VW]  XYZ
                                                                         →  Accueil du glossaire

 

 

Vents

Les vents sont des écoulements d'air plus ou moins rapides provoqués par les différences de pression et de températures entre deux masses d'air voisines. Ces écoulements s'effectuent dans le sens hautes pressions vers basses pressions, avec une déviation due à la force de Coriolis (vers la droite dans l'hémisphère Nord, vers la gauche dans l'hémisphère Sud). Il existe toutes sortes de vents depuis les plus locaux en surface (vents régionaux, fronts de brise...) jusqu'aux flux à l'échelle planétaire ou synoptique, de surface ou en altitude, et au jet-stream.
Outre l'action de la force de Coriolis, d'autres facteurs peuvent influer sur la direction des vents : la force de friction au sol (sol - 1500 m env.) incline les vents d'environ 30 % par rapport à l'orientation des isobares. Plus haut encore, on peut assister au phénomène de cisaillement directionnel ainsi que de vitesse, quand la direction et la force des vents varient avec l'altitude. Le cisaillement est un facteur de dynamique atmosphérique qui favorise la génèse des orages violents.
→ Pour en savoir plus

VOIR AUSSI : Pression atmosphérique, Flux, Force de Coriolis, Isobare, Vent moyen (mesure du)

 

 
Carte isobarique montrant le sens des vents entre une zone de hautes pressions et une zone de basses pressions (détail) - source Wetterzentrale

 

Vent moyen (mesure du)

C'est la moyenne des mesures d'intensité du vent effectuées en 10 minutes par une station. Les données en vent moyen, souvent accolées aux mesures en rafales maxi, donnent une idée plus exacte de l’intensité réelle (sur la durée) d’une tempête ou autre épisode venteux que la simple mesure d’une rafale, qui peut être isolée.
→ Pour en savoir plus

VOIR AUSSI : Vents

 

Vents régionaux

Les vents régionaux, comme leur nom l'indique, sont des vents qui bien que résultant de facteurs d'échelle synoptique, se manifestent particulièrement dans certaines régions. En voici quelques exemples sur notre pays :

- Le mistral est un vent du nord sec qui souffle en vallée du Rhône où l'effet venturi du à l'enserrement de la vallée entraîne une accélération. Le mistral s'étale ensuite sur la région méditerranéenne où il devient même un vent d'ouest dans les régions les plus à l'est (toulonnais...). Capable de dépasser les 100 km/h le mistral se caractérise surtout par son vent moyen très élevé (50 km/h voire plus en journée) qui lui a valu son surnom de "vent qui rend fou". Souvent plus fort en hiver et au printemps, le mistral peut soufler par épisodes de plusieurs jours voire plus d'une semaine.
- La tramontane est un vent d'ouest/nord-ouest sec et froid, qui descend des Pyrénées et du sud du Massif Central pour aller souffler dans le Bas-Languedoc et le Roussillon. Comme le mistral, il résulte d'une accélération orographique et se montre souvent plus vigoureux en hiver et au printemps
- Le sirocco est un vent sec et très chaud, de secteur Sud-est en provenance du Sahara, qui souffle sur l'Afrique du Nord et peut s'inviter sur les régions du sud méditerranéen.
- Le noroît et le suroît sont des termes d'origine normande qui désignent des vents respectivement de nord-ouest et de sud-ouest qui soufflent sur les côtes atlantiques, bretonnes et normandes.

- La galerne est un vent de nord-ouest froid et humide, qui souffle sur le sud-ouest,  le centre-ouest de la France et jusqu'en Bretagne et à la mer Cantabrique. Elle est particulièrement connue en pays basque, où on lui donne le nom d'enbata. Le "coup de galerne" se caractérise par une chute spectaculaire des températures (jusqu'à 12° en 20 minutes) et de la pression atmosphérique, avec des vents qui peuvent dépasser les 100 km/h.
- Le nordet est un vent de Nord-est soufflant sur le nord de la France.

VOIR AUSSI Vents, Vent moyen (mesure du)

 


Coup de galerne sur la plage d'Hendaye le 19/07/2016 (crédit photo page FB Hendaye Tourisme Commerce)

       
                Mistral sur Marseille (source Wikipedia)

Virga

On appelle virgas des « griffes » de précipitations qui n’atteignent pas le sol. Les virgas révèlent la présence d’une couche d’air plus sec en dessous, dans laquelle les précipitations s’évaporent avant d’atteindre le sol.

VOIR AUSSI : Rideau de précipitations, Pluie

 

Vortex

Terme de physique désignant un fluide en rotation tourbillonnaire et par extension, un tourbillon quel qu'il soit. En météorologie, il désigne tout type de phénomène en rotation quelle que soit l'échelle géographique y compris en macro-échelle (vortex polaire...).
→ Pour en savoir plus

VOIR AUSSI : Tornade, Tuba, Gustnado, Trombe marine

 

Windgust   VOIR : Rafales descendantes 

Wall Cloud    VOIR : Nuage-mur

 

Tous droits réservés - Association Ouest-orages