Glossaire des orages KL

 
                                                                         →  Accéder aux lettres   AB  C  D   E  F  GH   IJ  [KL]  M  N   O  PQ   R  S   TU   VW  XYZ
                                                                         →  Accueil du glossaire

 

 

Kelvin-Helmholtz (ondes de)   

Les ondes de Kelvin-Helmholtz, du nom de deux physiciens du XIXème siècle qui les ont étudiées, se forment lorsqu'une masse d'air chaud surplombe une masse d'air froid et que des vents horizontaux soufflent au point de jonction, limite entre les deux masses d'air. Ces vents entraînent alors un déplacement plus rapide de la couche supérieure ce qui provoque la formation d'ondulations caractéristiques souvent esthétiques. Le phénomène est assez rare et le plus souvent de courte durée.
→  Pour en savoir plus

 

 


Ondes de Kelvin-Helmholtz

Ligne de grains     

Ce sont des orages multicellulaires organisés le long d’une ligne souvent étroite et puissante, et dont la vitesse de déplacement peut être rapide (parfois plus de 50 km/h). Ainsi le passage d’une ligne de grains en un endroit donné peut-il ne pas excéder 15 à 20 minutes. Lorsqu'une ligne de grains se fracture, il peut se créer dans les zones de cassure des rotations localisées, elles-mêmes susceptibles de générer des tornades. Le cas de figure semble être relativement fréquent en centre-Ouest.
Le 1er janvier 2007, une virulente ligne de grains associée à un coup de vent traverse l’Ouest atlantique avec de nombreux dégâts dus à la pluie et aux vents violents. Cette ligne de grains engendrera 6 tornades en Morbihan, Finistère, Vendée, Haute-Vienne, Vienne et Charente.

Tous droits réservés - Association Ouest-orages