Glossaire des orages F

 
                                                                           →  Accéder aux lettres   AB  C  D   E  [F]  GH   IJ  KL  M  N   O  PQ   R  S   TU   VW  XYZ
                                                                           →  Accueil du glossaire

 

 

Fente claire

Il s'agit d'une partie de la base de la cellule en rotation dont la couche nuageuse est réduite, le plus souvent directement à gauche du nuage-mur d'une supercellule. C'est un signe visuel qui permet de confirmer que l'orage en rotation est bien constitué autour de son mésocyclone.
→ Pour en savoir plus

VOIR AUSSI : Supercellule, Mésocyclone

 

FFD

Les structures orageuses comportant un mésocyclone se caractérise par la présence de deux courants descendants susceptibles de donner des vents violents au sol. Le RFD correspond à la zone de précipitation arrière de l'orage, tandis que le FFD correspond, lui, à la zone précipitante avant.
→ Pour en savoir plus 

OPP : RFD

VOIR AUSSI : Supercellule

 



Schémas représentant un RFD et un FFD - Ouest-Orages

Flux

Un flux est un déplaement de masse d'air, généralement entendu à grande échelle mais qui peut aussi concerner une éfchelle plus locale. Le flux est dit directeur lorsqu'il conduit le déplacement d'un système nuageux, généralement à l'échelle synoptique. Attention, dans ces acceptions de grande échelle la notion de flux n'a rien à voir avec les flux dits entrants ou sortants à l'intérieur d'un cumulonimbus. On qualifie les flux en fonction de leur direction :
- Le flux zonal s'écoule dans le sens des parallèles, le plus souvent Ouest-Est
- Le flux méridien s'écoule perpendiculairement aux parallèles, direction Sud-Nord ou Nord-Sud
Sinon on parlera plus généralement de flux ou courant de Sud-ouest, de Nord-Est etc.

→ Pour en savoir plus 

VOIR AUSSI : Pression atmosphérique

 

Flux entrant 

Encore appelé inflow, le flux entrant est le flux d'air chaud aspiré qui alimente l'orage.
→ Pour en savoir plus

OPP : Flux sortant

 

Flux sortant

Le flux sortant ou outflow est le flux descendant d'air frais (qui "sort" par la base du nuage) et s'accompagne généralement de précipitations.
→ Pour en savoir plus

OPP : Flux entrant

 

Force de succion

Contrairement à ce que l'on croit souvent, les forces de succion ou d'aspiration ne sont pas exclusivement liées aux tornades et résultent en fait de toute force de pression initiale. Tout phénomène venteux peut donc créer des forces de succion et de pression, les deux forces étant obligatoirement liées. En revanche c'est sur le plan de la puissance que la distinction s'opère : en effet la baisse de pression brutale engendrée par le passage d'une tornade accentue la dépression et entraîne des forces de succion  particulièrement puissantes. C’est pour cela que les vents d'une tornade soufflant à 130 km/h feront plus de dégâts qu’un "simple" coup de vent de 130 km/h.
Sur le schéma ci-contre représentant une habitation, les forces de succion et de pression sont respectivement représentées en bleu et en rouge. La taille des flèches est proportionnelle à la puissance de la force.

VOIR AUSSI : Pression atmosphérique

 

Forces de pression et de succion - Ouest-orages

Foudre

L’éclair est une décharge électrique, qui peut se produire entre le nuage et le sol, entre deux nuages (éclairs extranuageux, qui peuvent aussi frapper le sol) ou à l’intérieur d’un nuage (éclairs dits intranuageux). Il se déplace à la vitesse de la lumière (300 000 km à la seconde). 
La foudre se déclenche lorsque les millions de gouttelettes d’eau, de glace et de neige se retrouvent brassés par les puissants courants verticaux et finissent par créer des charges électrostatiques. Les charges positives et négatives se répartissent alors respectivement en bas et en haut de la structure et des décharges finissent par se produire. De plus l’action électrostatique de la charge négative nuageuse crée elle-même une charge positive au niveau du sol, ce qui va provoquer les impacts au sol.
La recherche suppose bien sûr une réalité beaucoup plus complexe que ce bref résumé théorique. La répartition des charges et ses résultantes, typologie et comportement des éclairs, dépendent des structures orageuses elles-mêmes, de leur taille, du contexte général…  Certains orages par exemple, ne vont produire que des décharges intra-nuageuses.
→ Pour en savoir plus

VOIR AUSSI : Tonnerre, Foudre en boule

 


Foudre à Breuillet (17) - © Lionel Degremont

Foudre en boule

La foudre en boule est une sphère lumineuse apparaissant en contexte orageux généralement après un coup de foudre, d'une durée n'excédant pas quelques secondes. Très spectaculaire, on peut la voir traverser le ciel.  Mais elle peut aussi, via des conducteurs électriques, entrer dans les maisons ou autres zones closes comme les cockpits et y causer des dégâts. Elle disparaît soit spontanément, soit en explosant.
Les photos authentifiées de foudre en boule sont très rares et les témoins ont longtemps hésité à se manifester de peur de ne pas être pris au sérieux. Plusieurs hypothèses ont été émises pour expliquer ce phénomène.

VOIR AUSSI : Foudre

Fractus

Lambeaux de nuages à l'aspect déchiqueté, sans forme distincte, qui prennent forme sous une base nuageuse par le biais de l'abaissement de condensation, lorsque les basses couches sont très humides. Certains peuvent prendre des aspects trompeux avec des allures de tuba en formation, des turbulences locales pouvant même simuler une rotation. Il ne faut évidemment pas s'affoler trop vite et un oeil exercé apprend vite à les repérer.
→ Pour en savoir plus

VOIR AUSSI : Abaissement de condensation
 

 

20h35mg85852r.jpg
Fractus photographié dans le Puy-de-dôme -  ©  Florent Courty

Front de rafales

Limite frontale entre le courant descendant (précipitation) et l'air environnant. Il se traduit par une brusque accélération des vents et un refroidissement dû à un abaissement de température. Le front de rafales est parfois matérialisé par un nuage de type arcus à l'avant des cellules convectives.
Pour en savoir plus 

VOIR AUSSI : Arcus, Gustnado

 

Tous droits réservés - Association Ouest-orages