Structures orageuses et petit tuba sous le ciel gersois du 12 octobre 2014



Deuxième reportage-photos
du chasseur-photographe Henri Buffetaut pour Ouest-orages, deux jours après la superbe supercellule de Haute-Garonne. Sous le ciel chaotique gersois du 12 octobre 2014, belles structures et petit tuba timide...

 

Ce dimanche 12 octobre les températures ont encore atteint de jolis niveaux pour la saison après de 28°C dans l...e Gers et dans les environs de Toulouse. Parallèlement le vent d'autan assez fort ramène pas mal d'instabilité en provenance de la mer Méditerranée. Cette dernière associée à une forte dynamique d'altitude créent des conditions propices à la mise en place d'orages bien structurés.


 
Prémices orageux


Postés sur les hauteurs de Montauban en compagnie de Louis Hecker et de Vincent Haefliger, nous observons les cumulus greffés sur la ligne de convergence qui peinent à s'élever réellement. Bien sûr de temps en temps quelques poussées instables éclosent ça et là, mais les vents d'altitude soufflant trop fort, ces premiers avortons instables ne donnent que quelques averses, sans réellement réussir à se structurer davantage.
 
 



Les cumulus sur la ligne de convergence peinent à s'élever






 Averse au loin


Soudain, une poussée convective plus franche se met en place et la convection devient explosive. Très rapidement un cumulonimbus se met en place.
Un petit tuba se met en place sous l'ascendance principale à mesure que l'enclume se développe. Parallèlement un rideau de grêle assez imposant envahit l'espace, rythmé par le grondement régulier du tonnerre.




Tandis que l'averse meurt, un tout petit tuba pointe le nez, nettement perceptible sous la rectitude du plafond nuageux




  →  Du même auteur, deux jours plus tôt : supercellule en Haute-Garonne le 10 octobre 2014




 Récit et photos Henri Buffetaut (page Facebook
Henri Buffetaut Photographie)

Tous droits réservés - Association Ouest-orages