Nuit stroboscopique en Vendée

 

Récit en images d'une nuit de lumières vécue sur les littoraux vendéens du 18 au 19 juillet 2014. Reportage-photo publié sur Climat-Vendée et reproduit ici avec l'autorisation de l'auteur.



Après de fortes chaleurs le 17 juillet (jusqu’à 36-37°C en Vendée), le flux océanique reprend ses droits dès le 18. Malgré les entrées maritimes et le temps plus frais, il en faut plus pour contrarier une dégradation orageuse qui s’annonce assez marquée dans la nuit du 18 au 19 juillet, sur le centre-ouest du pays.
Départ à 19h de La Roche-sur-Yon pour transiter vers Luçon, puis Sainte-Hermine et enfin Longeville-sur-Mer. Retour vers 4h30 en pays yonnais, les yeux pleins remplis d’éclairs mais aussi de fatigue … 250 kms au compteur.
Un premier orage sec se forme vers 19h30-20h en Sud Vendée, à l’avant de petites averses peu vigoureuses. Cet orage produira de fortes et brèves précipitations sur un couloir très restreint. De puissants et secs coups de foudre ont régulièrement frappé sous ces bases élevées :


19072014-01


L’orage s’éloigne rapidement vers les Herbiers, de quoi faire encore quelques clichés. Il devient plus flotteux et moins électrique :

19072014-02


Avant de prendre la route vers la côte, à l’avant des nouvelles cellules orageuses qui se forment sur le Golfe de Gascogne, petite pause sur la route avec de belles ambiances vespérales :

19072014-03


Arrivée sur le littoral après la tombée de la nuit, vers 23h30. Il a fallut attendre plusieurs dizaines de minutes avant que les premières cellules orageuses significatives s’approchent :

19072014-04


Quelques minutes plus tard, une cellule orageuse en fin de vie lâche ses dernières émotions électriques :

19072014-05


Un superbe spider débute de l’île de Ré pour passer très près de Longeville-sur-Mer, soit 15-20 kms de distance :

19072014-06


Un autre, avec coup de foudre sur Ré :

19072014-07


Double impact à l’horizon, toujours près de Ré :

19072014-08

Et d’un coup, d’un seul, VRAAAAOOOUUUMMM ! Impact à 100m derrière moi, en forêt …

19072014-09


Et une petite dernière prise avant l’assaut des ultimes cellules orageuses. Il faut noter que la pluie ne s’était pas encore invitée significativement avant 1h45, les orages ne cessant de se dissiper devant moi.

19072014-10

 


Valentin Perrault

Tous droits réservés - Association Ouest-orages