Nuage mur du 30 Mai 2012

Récit par Thomas Haut                                                                            → Retour à l'index




Pour ce Mercredi 30 mai, les modèles entrevoyaient une après-midi orageuse et dès la fin de matinée, Thomas HAUT se tenait déjà prêt à partir en chasse, l'appareil photo chargé, les portables aussi. La suite n'allait pas détromper ce scénario. Récit d'une journée mémorable : 




14 h : un premier orage se forme et passe à côté de Poitiers, malheureusement un rendez-vous m'empêche de partir immédiatement.
14 h 30 : mon rendez-vous à peine terminé, je consulte les radars et décide alors de poursuivre cet orage en espérant le rattraper.
15 h : hélas j'échoue dans ma tentative de rattraper cette cellule. Je décide de m’arrêter... et ne perd pas au change. L’orage nous offre en effet une vue imprenable sur un énorme rideau de grêle, et d'intenses pluies provoquant de gros ruissellements sur les routes. En route vers Bonnes (86), j’apprendrai par la suite que dans le village voisin, pas moins de 10 à 20 cm de grêle ont été relevés.

Hebergeur d'image


A la vue des radars toujours prometteurs, je décide alors ensuite de partir en direction du sud 37.

16 h 30 : le temps d’arriver dans le sud 37, l'ensemble du système orageux est en train de perdre de l’intensité. Après une longue hésitation et une dernière consultation des radars, je décide de repartir en direction de Poitiers où a priori un orage serait en formation. Quelle bonne idée j’ai eu !
17 h 45 : tout en progressant sur mon trajet je vois la cellule prendre majestueusement forme devant moi, jusqu’au moment où je commence a apercevoir un nuage mur et une rotation bien visible à l'oeil nu.

Hebergeur d'image


Puis l'orage continue sa route en s'évacuant vers l’est.


Enfin avant de clore mon récit, voici une dernière photo de la cellule et de son nuage mur prise d’un autre point de vue sur Poitiers par Victor Peruchon, un autre chasseur.

Hebergeur d'image

Tous droits réservés - Association Ouest-orages