Du 8 au 11 juin 2014 : 4 jours de chasse non-stop


Ces journées du début du mois de Juin auront été des journées bien rudes météorologiquement, supercellules comme s'il en pleuvait, activité électrique souvent intense, violentes chutes de grêle, abondantes précipitations avec malheureusement bien des dégâts à la clé notamment sur vignes et cultures. Mais c'est bien connu, ce qui fait le malheur des uns fait le bonheur des autres et durant ces journées-là les chasseurs n'auront eu, eux, qu'à se baisser pour ramasser. Nous avons ainsi le plaisir de vous présenter ci-dessous le récit en images de 4 journées de chasse en continu, menées tambour battant par le chasseur Eric Tarrit et dont il nous a transmis les clichés.
... Et n'oublions pas, au-delà de la passion et du plaisir, la chasse trouve toute sa place et son sens dans l'enrichissement des connaissances par l'expérience de terrain, les données rapportées, les interrogations qu'elle suscite, contribuant ainsi à la prévention des dégâts causés par ces fléaux atmosphériques. Eh oui, le bonheur des uns contribue -aussi- à lutter contre le malheur des autres.

 
 

4 jours de chasse en Beauce, Loiret, Loire, Puy-de-Dôme, Allier


8 juin

La chasse -que dire... l'expédition !- commence dans les plaines beauceronnes, où telles des créatures sauvages en territoire vierge s'épanouissent en toute liberté de majestueuses structures supercellulaires, mises en valeur par le paysage sobre et plat de la région. Les trois clichés suivants ont été pris sur le secteur de Tremblay-les-Villages dans l'Eure-et-Loir :



Supercellule en Beauce. Structure exceptionnellement nette et visible dans un environnement débarrassé des habituels nuages bas parasites   - clichés Eric Tarrit


On remarquera ici l'abaissement spectaculaire du nuage-mur sur sa droite, et le contraste de couleur entre le jaune du ciel à droite et sa blancheur lumineuse à gauche en arrière-plan, déjà nettement visible sur le premier cliché   - photo Eric Tarrit


Couleurs vespérales pour clôturer la journée - photo Eric Tarrit



9 juin

C'est au tour d'un autre représentant de la gent supercellulaire de se laisser approcher et caresser de l'objectif, ici à Arthenay dans le Loiret (3 clichés suivants) :



Supercellule à Arthenay. En arrière-plan l'activité électrique éclaire les rideaux de précipitations - photo Eric Tarrit



Supercellule à Arthenay - photo Eric Tarrit



Supercellule à Arthenay, multiples surabaissements sous le plafond nuageux - photo Eric Tarrit



10 juin

On the road again... Durant cette 3ème journée le périple d'Eric va le mener de la Loire au Puy-de-Dôme, avec nouvelles visions enchanteresses et quelques pépites à la clé :



Supercellule moteur gauche issue d'un split (séparation de l'orage en deux) shootée à Saint-Martin-d'Estraux dans la Loire vers 16 h 15. On remarquera sur la droite, un probable tuba-papillon ainsi que la respectable intensité des précipitations en arrière-plan qui semblent vouloir engloutir la petite ligne d'arbres. - photo Eric Tarrit



Les mammatus, ces protubérances apparaissant sous les enclumes des orages puissants, n'ont pas leurs pareils pour nous offrir des visions surréalistes, surtout lorsque comme ici dans le Puy-de-Dôme, ils sont magnifiés par la lumière  - photo Eric Tarrit

 

11 juin

L'aventure va se terminer dans l'Allier, où l'épisode offrira encore à notre heureux contributeur un dernier lot de belles visions :



Impact à Ganat (Allier) - photo Eric Tarrit


De belles fulgurances déchirent un ciel couleur de vin près de Montluçon - photo Eric Tarrit







Tous les clichés reproduits ci-dessus sont la propriété de leur auteur Eric Tarrit.

→  Retour en haut de page

Tous droits réservés - Association Ouest-orages