9 juin 2014 : chasse dans la Vienne et l'Indre-et-Loire

 

Voici le récit d'un chasseur-observateur sur la Vienne et l'Indre-et-Loire durant la journée du lundi de Pentecôte, le 9 juin. Une journée très orageuse mais qui aura été bien peu pluvieuse sur son secteur alors qu'il en fut autrement aux alentours.


Tout débuta vers 3 heures du matin. C'était jour férié, alors je pouvais me lever tôt (que ne ferais-je pas pour un orage ?). Je ne suis pas allé bien loin, tout au plus 5 km plus au sud (et encore, je serais resté en ville c'était pareil, mais la tranquillité même de nuit...).
Pas moins de 3 cellules orageuses sont passées en 2 heures de temps, la première s'étant formée à mon arrivée, les deux autres étant passées simultanément peu après.
Peu de précipitations heureusement, mais beaucoup d'éclairs avec de superbes spiders après leur passage, et quelques beaux impacts parfois proches.
Ils m'auront retenu jusqu'à 6 heures.




Quelques éclairs dans la nuit (vidéo)
Et en accéléré depuis ma cam fixe (vidéo)


Accalmie dans la matinée, à l'exception de quelques ondées sans importance et quelques belles éclaircies.
Entre 14 et 17 heures, il a même fait très beau et chaud et les nuages avaient laissé la place à un ciel presque tout bleu. Résultat, la température a bien monté puis le temps s'est dégradé très vite avec l'arrivée de gros congestus qui évoluent au stade d'un petit orage, formé presque devant moi vers 18 heures, avec une averse de grosses gouttes d'eau.

L'averse est aussitôt suivie par l'apparition de structures et formes suspectes, prémices des gros orages qui allaient ensuite larguer leurs "missiles" sur la Touraine toute proche, vers Ballan-Miré (37).





Placé du côté de Marçay (37), j'ai pu contempler le spectacle.

VIDEO1

VIDEO2  La prise de vue en accéléré est faite de chez moi au même moment (imaginez que vous me voyez tout au fond à l'horizon, c'était le cas).

Plus tard, à mon retour vers 21 heures, un nouveau petit orage s'est invité mais sans aucune envergure. Juste vu deux éclairs, une base nuageuse élevée et quelques belles formes là encore, avec arc-en-ciel. L'inclinaison prononcée des précipitations, visible sur la photo, peut être due au fait que la nuée avançait assez vite à contre-courant du vent de surface. Mais peut-être aussi le vent soufflait-il localement sous cette averse. En tout cas, il y avait assez peu de vent à l'endroit où je me trouvais.






Au final, pour cette journée du 9 juin si mémorable pour d'autres observateurs, je n'ai eu qu'un millimètre de pluie chez moi alors que par endroits, il a bien du tomber parfois 10 mm. Les cumuls de précipitations parfois impressionnants enregistrés ce 9 juin ont été souvent très localisés, on le voit bien ici.
Pour terminer voici le DIAPORAMA de la journée.
 
 
 


Cisco-b (pseudo)

Tous droits réservés - Association Ouest-orages