Orages et sécurité

 




Tous les orages sont susceptibles d'être dangereux et par temps orageux, respecter quelques consignes élémentaires demeure toujours indispensable. Nous détaillons ci-dessous les principales recommandations générales en terme de sécurité sous les orages. En fin de page, vous trouverez un quizz et des liens vers des consignes de sécurité plus spécialisées :

 



Chez soi et généralités 


- Lors d'un orage, débranchez tout appareil électrique dans votre maison, même si vous pensez que l'orage n'est pas violent. Un seul coup de foudre peut suffire à ruiner tout un réseau électrique s'il tombe sur la ligne. Fermez portes et fenêtres pour éviter les courants d'air. Ne pas téléphoner pendant l'orage.

- Les bâtiments sont la meilleure garantie de sécurité qui soit lorsque sévit un orage car ils vous protègent de la foudre, de la grêle et du vent. La voiture est aussi considérée comme un bon moyen de protection contre tous ces phénomènes, sauf si sa carrosserie n'est pas métallique en quel cas elle ne protège malheureusement plus de la foudre. Il faut donc impérativement rechercher un bâtiment, une maison ou un quelconque type de construction en cas d'orage.

France 3 Poitou-Charentes dans un article en ligne publié le 22/07/2014 a interviewé le Dr Mathieu Marchetti, médecin urgentiste au CHRU de Poitiers et le commandant Pascal Le Rouge, responsable de permanence au SDIS 86. Ces spécialistes évoquent les dangers de la foudre, détaillent les différents aspects des séquelles kéraunopathologiques et conseillent sur la meilleure attitude à adopter avant bien sûr, mais aussi après le foudroiement :



                               

 




 

En pleine nature


Si vous êtes surpris par un orage alors que vous êtes en pleine campagne, en montagne ou en un quelconque autre contexte naturel, sans possibilité de vous réfugier dans une maison ou un bâtiment, ces quelques consignes peuvent vous sauver la vie :

- Mettez-vous à bonne distance des clôtures, pylônes EDF et lignes électriques, gouttières ou autres objets susceptibles de conduire l'électricité ou causer des lésions sur le corps indirectement via les ondes électromagnétiques générées par la foudre.

- Veillez à ne pas être le point le plus haut dans le paysage environnant, comme il arrive souvent par exemple en plein milieu d'un champ. Préférez la position accroupie pour se faire le plus petit possible.

- Si vous pouvez regagner votre véhicule ou vous protéger dans un bâtiment à quelques centaines de mètres, il peut être tentant d'y aller en courant. Grosse erreur ! Allez-y au contraire en espacant le moins possible vos pas. Vos jambes ne doivent surtout pas être trop écartées, l'écart entre elles réduit au maximum jusqu'à ne plus exister. Traînez les pieds au sol et ne courez surtout pas, la différence de potentiel électrique entre vos deux pieds risque de vous électrocuter sans que vous vous en rendiez compte. En effet, lors d'un orage ou lorsqu'un câble haute tension se retrouve au sol, l'électricité peut vous traverser le corps sans commettre de dommage, mais dès que vous augmentez la différence de potentiel entre deux points (vos deux pieds par exemple) il se forme alors un arc électrique et le courant se décharge. C'est pour cette raison que de nombreux animaux à quatre pattes sont tués lors des orages en milieu rural.

 


Protection contre la foudre en image
- illustration diffusée par le site d'infos spécialisées Hebdométéo sur Facebook

- Un coup de foudre peut se produire à tout moment, et certains signes précurseurs peuvent vous avertir de cette imminence. Ils doivent toujours vous alerter. Les cheveux qui se dressent sur la tête, un frissonnement dans le dos jusque dans la nuque, un objet métallique qui devient anormalement chaud ou luminescent, autant de signes qui signalent qu'un coup de foudre est sur le point de s'opérer dans les secondes à venir. La seule chose à faire est alors de s'allonger au sol jusqu'à ce que la décharge survienne. 
En montagne, des personnes surprises par un orage ont même pu voir de l'électricité sortir de leurs doigts tellement l'atmosphère était chargée électriquement. Le moyen de " décharger " cette électricité est alors de mettre ses mains sur la roche ou au sol. Ce type de phénomène doit lui aussi toujours avertir d'un risque de foudroiement et il faut réagir très vite pour ne pas être la cible de la foudre.

- Evitez les parapluies sous les orages car ceux-ci captent l'électricité d'un éclair même à plusieurs kilomètres.

- Ne jamais s'abriter sous un arbre et encore moins dans une forêt.

- Ne jamais s'abriter non plus sous un préau métallique avec charpente en bois, c'est le meilleur moyen de se faire foudroyer si le toit métallique n'est pas relié à la terre. En effet le bois étant isolant, la décharge va alors se propager du toit métallique vers la tête de la personne en dessous. Evidemment dans l'urgence sous un orage, on ne pense pas forcément à vérifier tout cela aussi il vaut mieux choisir un autre abri. 

 

En voiture


Si vous êtes sur la route lors d'un orage et que vous ne pouvez vous arrêter :

- Faites attention aux fortes précipitations qui peuvent survenir d'une façon soudaine et violente. Un orage peut générer de véritables crues éclairs en quelques minutes, surtout en montagne. Des routes peuvent être immergées en ville comme à la campagne. Surtout ne vous engagez pas sur une voie en cours d'inondation même si vous pensez que la voiture passe sans problème. Il suffit de 10 cm d'eau pour emporter une voiture…

- Attention aux premières précipitations qui rendent la chaussée glissante. Les pluies d'orages sont parfois tellement denses qu'elles peuvent aussi former une sorte de pseudo-brouillard, "stratus" qui gêne considérablement la conduite, surtout de nuit !!

- Evitez les zones boisées ou les routes qui traversent des forêts, au moins le temps que l'orage passe. Les arbres représentent un risque mortel s'ils tombent sur la voiture ! De simples branches peuvent aussi causer de gros dommages. Il ne faut jamais sous-estimer la puissance des vents ou de la foudre qui peuvent faire éclater un arbre. Vous pouvez d'ailleurs rencontrer des routes barrées suite à des chutes d'arbres ou de pierres lors d'un glissement de terrain.

- Si vous constatez que le vent se renforce sous une cellule orageuse, placez votre véhicule face au vent. Le pare-brise censé résister à la pression du vent peut vous protéger contre celui-ci. Par contre, en aucun cas il ne vous protégera des débris que le vent est susceptible de charrier, et encore moins de la grosse grêle. Le positionnement de la voiture face au vent permet aussi de réduire la prise au vent et donc le risque de renversement.


- Si par malchance vous vous retrouvez sur la trajectoire d'une tornade, gardez votre calme et tentez d'évaluer sa distance. Si vous pensez vous trouver à plus d'un kilomètre de celle-ci, alors réfugiez-vous au plus vite dans un lieu sûr (bâtiment renforcé, sous-sol).
Si la tornade est proche, mettez vous à l'arrière de votre voiture et protégez-vous avec les sièges en vous baissant le plus possible. Les bris de glace peuvent vous lacérer. Si vous avez le temps, sortez carrément de votre véhicule et allongez-vous dans un fossé. Bien que l'idée puisse paraître saugrenue, vous serez bien plus en sécurité dans un fossé que dans votre voiture car celle-ci va subir l'assaut de tout un tas de projectiles tournant dans le buisson de la tornade (voir Glossaire) qui vont alors la transpercer comme une vulgaire feuille de papier. Si cette tornade est puissante, elle peut même projeter votre voiture à des dizaines voire centaines de mètres.
Ce risque extrême est heureusement rare en France, mais il vaut mieux toujours garder cette éventualité en tête. Et souvenez-vous qu'une tornade même de très faible intensité peut déjà vous jouer de sales tours.

 

 



⇒  A découvrir pour tester vos connaissances ! Quizz sur la foudre et les moyens de s'en prémunir  (radio-canada.ca)
 

-   Conseils de sécurité en cas de tornade
-   Conseils de sécurité en cas de grêle

 


 

Retour en haut de page

Tous droits réservés - Association Ouest-orages