Tornade sur Saint Maigrin (17) - 4 novembre 2013

 

 

 

Date, horaire      4 novembre 2013  vers 12 h 30 locales 

Localisation       Commune de Saint Maigrin (17), lieu-dit Passignac 

Phénomène        Tornade      Intensité maximum   F1  

Dimensions        Longueur du trajet : 1,5 km environ /  Largeur : 40 m environ 

Description         Cette tornade non médiatisée s'ajoute aux trois autres déjà recensées en Charente (Chasseneuil) et en Dordogne (Ribérac, Douchapt) pour cette journée du 4 novembre. Elle est survenue vers 12 h -12 h 30 locales à l'ouest du lieu-dit Passignac, à une douzaine de kms au sud-est de Jonzac, non loin de la frontière avec la Charente. Elle s'est probablement formée dans les vignes où l'on a retrouvé des piquets de fer tordus, et un premier arbre arraché qui semble marquer le départ du couloir et signer le lieu de formation du phénomène. 
Sur un trajet d'1,5 km minimum environ, très délimité et orienté Ouest-Est, sur une largeur maxi de 40-50 m environ, elle a traversé la petite localité, y causant des dégâts significatifs : tuiles de la toiture d'une maison arrachées ou soulevées sur une grande surface, toiture en tôle entièrement arrachée et disséminée, arbres déracinés dont un cerisier et un marronnnier vieux de 160 ans, d'autres arbres aux branches arrachés (un tilleul), un noyer notablement plié par le vent. Détail important à noter : les arbres endommagés ou arrachés avaient encore tous leurs feuilles, ce qui augmente la sensibilité au vent. Les branches d'un tilleul (dont certaines vrillées) et des débris de tôle ont été "promenés" parfois assez loin (une plaque de tôle a été retrouvée à 800 m de là), une voiture endommagée par projection de débris. Des poteaux électriques ont été endommagés et des fils retrouvés dénudés. Un mur de parpaings (déjà fragilisé par la tempête de 99) a été démoli. Une poutrelle de 12 m sur 40 de tombée (hauteur) soutenant une charpente a même été déplacée de 15 cm. Heureusement aucun blessé n'est à déplorer, mais une personne a été sérieusement commotionnée par le passage du tourbillon sur sa maison.
Au-delà de Passignac, la tornade aurait continué sa route en direction de l'Est jusqu'à un petit groupe d'habitation, lieu-dit appelé Guitre par mon témoin (mention non retrouvée sur Google Earth) où elle aurait arraché le toit d'un poulailler. Il semble qu'elle se soit dissipée à ce moment-là ou peu de temps après mais nous n'avons pas de connaissance précise des dégâts au-delà de Passignac.

Mme Réaud, qui sortait à ce moment-là de son lieu de travail, a témoigné. Il était environ 12 h 35, soit peu de temps après le passage de la tornade : "En arrivant sur Saint Maigrin, raconte-t-elle,j'ai vu le ciel très noir et plutôt bas. C'était inhabituel, menaçant." Elle précise ne pas avoir entendu le tonnerre ni vu d'éclairs, et signale juste quelques averses ayant suivi durant l'après-midi, suffisamment brèves et entrecoupées d'éclaircies pour permettre aux pompiers d'intervenir dans de bonnes conditions.
Des collègues de travail auraient, eux, vu directement le tourbillon [à 4-5 kms de distance].
L'étude des dégâts, notamment les gros arbres déracinés et les déplacements d'objets déjà lourds, nous a permis d'évaluer l'intensité maxi de cette tornade à F1(T2).  

Recenseur          Ouest-orages

Nous contacter




Photos


M. et Mme Réaud nous ont communiqué les clichés des dégâts destinés à leur compagnie d'assurance. Nous en reproduisons quelques uns ci-dessous avec leur aimable autorisation :





Tuiles soulevées par en-dessous sur le toit de la maison. La façon particulière dont les tuiles ont été arrachées laisse supposer que la tornade se soit contentée de "frôler" la maison 




Toiture en tôle du chai entièrement arrachée




Débris de tôle et branches d'arbre




Arbre centenaire déraciné




Mur en parpaing écroulé 




Carte du trajet


Nous n'avons pu hélas mener l'enquête sur place, mais la précision des éléments apportés par les témoignages nous a permis d'élaborer cette ébauche du trajet ci-dessous, estimé avec une marge de 20-30 m environ en largeur. Cette carte est susceptible d'être modifiée ultérieurement :




Carte du trajet estimé de la tornade de Saint Maigrin (17) - Ouest-orages




Un billet a été consacré à l'épisode tornadique (puisqu'il faut bien désormais employer cette appellation) de ce 4 novembre. Il s'appuie sur l'étude approfondie du contexte météorologique plutôt banal sur les trois départements concernés (simples grains monocellulaires) et pose des questions sur la survenue de ces tornades en pareil contexte :

→  Les quatre tornades de Ribérac, Chasseneuil, Douchapt et Saint-Maigrin du 4/11/2013 : un regard sur le contexte




 Nous remercions M. et Mme Réaud de leur aimable collaboration, et rappelons que tous les clichés reproduits ci-dessus demeurent leur entière propriété.

→  Retour en haut de page 

 

 

 

 

Tous droits réservés - Association Ouest-orages