Tornade à Chateauneuf-sur-Charente - 28 février 2014

 

 

 
Des phénomènes violents sont rapportés au matin du 28 par La Charente Libre sur Chateauneuf-sur-Charente, en même temps que d'autres localités voisines. Vers 7 h 30-7 h 45 des rafales de nature non convective ont souffé violemment durant quelques minutes et ont causé des dégâts sur l'ensemble du secteur.
Deux heures auparavant, une ligne convective très active passe sur les deux Charentes occasionnant elle aussi des phénomènes localisés et des dégâts. Parmi eux, plusieurs tornades sont soupçonnées, dont l'une en plein centre ville de Chateauneuf-sur-Charente (16), que notre enquête a permis de valider.



Fiche technique


Date, horaire      28 février 2014  entre 5 h 45 et 6 h locales

Localisation        Chateauneuf-sur-Charente (16), au centre ville et selon toute vraisemblance au-delà (cf. Description)

Phénomène        Tornade    

Intensité maxi     F1/T3  

Longueur mini   150 à 200 m environ       Longueur maxi : 4 km d'après l'enquête de Kéraunos
Largeur               20 m environ     Largeur maxi : 50 m d'après l'enquête de Kéraunos
Orientation         W/NW-E/SE

Durée                   entre 20 et 40 secondes selon les témoins, 6 minutes en durée totale si on inclut la portion du trajet hors centre-ville (données Kéraunos)

Dégâts                 Entre 25 et 40 maisons endommagées à titre divers. L'une d'entre elles, la plus sévèrement touchée, a eu sa charpente partiellement arrachée. Une partie de cette charpente a traversé la rue en frôlant le toit du voisin au passge et en arrachant sa cheminée. Des ardoises de ce même toit ont été retrouvées à 150 m. Au moment où les clichés ont été pris, les deux grues étaient en train de soulever le toit pour faire tomber le mur qui menaçait de s'écrouler. On déplore également un arbre déraciné, plusieurs cheminées de pierre arrachées, d'autres menaçant de s'écrouler, des hangars en tôle endommagés. Sur toute la longueur du trajet, les antennes sont toutes pliées à 45°.

Description         A Chateauneuf, vers 5 h 45 - 6 h, un phénomène tourbillonnaire occasionne de lourds dégâts décrits par le quotidien sur le centre-ville. Notre première enquête a permis de déterminer, d'après examen sur place et renseignements fournis par les témoins et la mairie, un couloir très nettement délimité de 20 m environ de largeur (la largeur de deux maisons d'après les témoins) et de quelques centaines de mètres de longueur.
RQ : l'organisme Kéraunos a également mené l'enquête en poussant l'examen des dégâts au-delà du centre ville (Perroty, La Ménarderie, Ile Mattaud, D423 et le Grand Gaudy). Par prudence nous avions initialement préféré nous en tenir aux dégâts et à la portion de trajet minimum la plus sûre car directement observée par les témoins avant la survenue des vents violents. Mais nous avons toutefois reporté les nouvelles données ici-même, qui allongent considérablement le trajet possible de cette tornade. Ainsi le lecteur peut-il disposer de toutes les données.
Le phénomène n'aurait duré que 20 à 40 secondes selon les témoins (durée de passage), une brièveté extrême qui combinée avec les dimensions et la grande délimitation du couloir a achevé de valider le diagnostic de tornade. Le phénomène, plutôt modéré, se serait brusquement intensifié au passage sur la maison dont la toiture a été partiellement arrachée avec sa charpente. 

Contexte             Passage d'une ligne convective très active sur les deux Charentes ce 28 février entre 5 h 15 et 6 h (voir Analyse de situation). D'autres tornades ont été rapportées à Breuillet (17) et à Laurière (87). Sur l'article de La Charente Libre un témoin évoque une possible tornade sur Orlut (commune de Cherves-Richemont près de Cognac ?) et un phénomène est soupçonné sur La Rochelle.
La ligne de grains ayant été suivie peu après par des vents violents, il convient d'être prudent face aux différents rapports.

Recenseur         Ouest-orages  (enquêteur : Cyril Guitton)

       Nous contacter

 


 

Presse

Article paru dans la Charente Libre le jour même de l'évènement :


"Vingt-cinq maisons touchées, des toitures arrachées. Le coup de vent, comme une «mini tornade»  accompagnée de fortes pluies a été violent sur Châteauneuf, ce vendredi matin, entre 7h et 7h30. Une trentaine de pompiers sont à pied d’œuvre sur les lieux pour parer au plus pressé, bâcher, engager des reconnaissances. D’autres toitures ont été endommagées, localement, à Roullet et Cognac, mais le «phénomène météo important» a été très localisé. Un habitant d'Orlut nous parle aussi d'une tornade qui aurait duré 20 secondes. Au cours de la nuit, les vents forts dans le cognaçais et le rouillacais ont conduit à la coupure pendant quelques instants des lignes électriques des grandes structures 20 000 volts. [...]
(la Charentelibre.fr, édition du 28 février, 9 h 46)

 




Photographies









Toiture et charpente arrachées - clichés Cyril Guitton, pour Ouest-orages
(10 photos en tout ont été prises par notre enquêteur)



 


Débris et arbre déraciné - cliché Majid Bouzzit

 





→  Retour en haut de page 

 

 

 

 

 

Tous droits réservés - Association Ouest-orages