La tornade de Chaillé-les-Marais (85) - 13 sept 2015

 

 

Ce jour-là, dans un contexte d'averses orageuses sur la région, une tornade F1 (EF0) fait quelques dégâts sur la communauté de communes des Isles du Marais Poitevin  et notamment sur Chaillé-les-Marais (extrême sud Vendée, à 7-10 kms au nord de Marans). Ce même jour, une autre tornade F1 frappait le secteur de Saint-Bonnet-sur-Gironde sur un trajet allant du Médoc au sud de la Charente Maritime et trois jours plus tard, le 16 septembre, la tornade F2/T5 (EF2) dite de Sonnac parcourait 70 kilomètres à travers les deux Charentes.

 

 


Date, horaire  13/09/2015 à 20h30 ou 20h45 locales env.
Phénomène  Tornade 
Statut Validée

Intensité  F1 (EF0)    



LOCALISATION

Localisation  Champagné-les-Marais, Puyravault, Chaillé-les-Marais
Département 
Vendée (85) 
Formation  au SO du lieu-dit Les Trois Pignons, commune de Champagné-les-Marais
Dissipation  près de la ferme du Pain Béni, commune de Chaillé-les-Marais
Altitude moyenne   1,5 m
Type de terrain  
Paysage rural, terres cultivées, canaux et marais, peu d'habitations (essentiellement fermes et lieux-dits)



TRAJET ET DIMENSIONS

Longueur trajet   un peu plus de 11 kms avec de probables phases de "touch and go"
Orientation   SO/NE          
Largeur maxi   30 m 
Largeur mini  20 m 
Largeur moyenne   25 m 



DESCRIPTION

Dégâts   Dégâts à la végétation notamment sur une haie de conifères avec arbres vrillés, cassés et(ou) couchés, plusieurs hangars endommagés, projection de débris (branches jusqu'à 30-50 m, tôles jusquà 100 m, portes de hangar...), champs de maïs couchés, un abri de piscine partiellement soulevé sur plusieurs mètres, une toiture endommagée avec panneaux photovoltaïques soulevés...
 
Bilan humain  Aucun.

Contexte  Averses orageuses dans un flux de Sud-ouest instable du à un thalweg d'altitude très dynamique positionné près des côtes atlantiques.

Commentaire   Cette tornade a été quelque peu éclipsée par sa consoeur de Saint-Bonnet-sur-Gironde survenue le même jour et surtout celle de Sonnac trois jours plus tard. Elle a pourtant provoqué sur deux communes vendéennes des dégâts suffisamment significatifs pour motiver le classement F1 par Climat-Vendée... et elle aura marqué durablement ses victimes et(ou) témoins. 
D'autres dégâts ont été relevés en dehors de la zone du trajet de la tornade, à 3 kms en direction du NO du point de départ (mobilhome couché et arrachage d'une partie de la toiture en tôle d'un hangar). Ils peuvent être corrélés à une autre tornade ou un autre phénomène convectif localisé (microrafale).
De probables phases de "touch and go" (jonctions au sol temporaires entre lesquelles le phénomène remonte avant de redescendre) ont pu rendre le tracé de la trajectoire discontinu, en particulier entre le lieu-dit Les trois Pignons (où s'est formé la tornade) et la départementale 10. A ce stade débutant, l'intensité du phénomène devait être particulièrement faible.
On remarquera la divergence des deux classements d'intensité l'un en F- (F1) effectué par Valentin via sa propre analyse des dégâts sur le terrain, et l'autre en EF- (EF0) effectué par Kéraunos (qui pour chaque nouveau cas, doit d'ores et déjà intégrer ses critères européens, proposés il y a quelques années pour le projet de création de nouvelle échelle à l'européenne au sein de l'ESSL). On voit bien ici que l'échelle EF-, beaucoup plus précise que l'ancienne échelle, peut potentiellement modifier le classement, généralement à la baisse, à partir du moment où les indicateurs de dégât liés à l'environnement et à l'architecture locale sont pris en compte.
 




Recenseur   Climat-Vendée (enquête et photo Valentin Perrault)
 


 

       Nous contacter

 









Localisation du phénomène


 

 




 Traces et dégâts


 

 

Carte du trajet





 

Cartes du trajet et des dégâts (établies par Climat-Vendée)


La première carte montre un classique trajet orienté SO/NE tandis qu'à droite, la carte des dégâts met en évidence la discontinuité de l'alignement des dégâts le long de ce trajet. Ces derniers ont en effet été circonscrits essentiellement sur la commune de Champagné-les-Marais (lieu-dit Les Trois Pignons) et surtout sur la commune de Chaillé-les-Marais. Pour expliquer cela, on envisage un possible touch and go du phénomène mais on remarquera également que le vide sur la deuxième carte correspond aux zones les plus marécageuses donc les moins habitées (on est en plein Marais Poitevin, dans une zone attenante à la réserve naturelle de la Baie de l'Aiguillon).
Au nord-ouest du point de formation du phénomène, on distingue également les dégâts imputables à un autre phénomène, possible tornade ou microrafale qui a pu avoir lieu le même jour (mobilhome renversé...).


      

                                                                                  Carte du trajet et carte de localisation des dégâts - ©  Climat-Vendée
 

 


 

 Photographies et vidéos 


La tornade

Une vidéo a été tournée près du «Canal de l'Épine » en direction de l'Ouest, montrant la tornade au stade de sa formation et lors des touts débuts de sa progression au lieu-dit Les Trois Pignons, à 20h45. Au plus près, elle va passer à environ 700 m du témoin  :


                                                                           
                                                                            Vidéo montrant la tornade à ses débuts sur le lieu-dit Les Trois Pignons  - © Benoît Palardy pour Climat-Vendée



Les dégâts 

Voici quelques clichés parmi les 14 publiés par Valentin Perrault dans le dossier mis en ligne sur Climat-Vendée, ainsi qu'un autre cliché publié par le quotidien Ouest-France (auteur : Pierrick Carteron).
 

            
De gauche à droite : premiers dégâts relevés à hauteur du lieu-dit Les Trois Pignons  /  Champ de maïs couché près du lieu-dit La Grande Guinée où on remarquera, marquées par des flèches, la convergence des directions imprimées sur les plants  /  Hangar soufflé à La Grande Guinée ; les portes ont été retrouvées à 100 m de distance  - ©  Valentin Perrault (Climat-Vendée)
  

       
          
De gauche à droite : Abri de piscine endommagé au lieu-dit Le Vigneau ; le vent a soulevé de quelques mètres une partie de la structure et l'a emportée à quelques centaines de m au NE /  Arbre cassé net sur Le Vigneau  /  Arbre cassé et store bane emporté au Vigneau  - ©  Valentin Perrault (Climat-Vendée)

 
          
De gauche à droite : panneaux solaires soulevés et toiture endommagée  - ©  Valentin Perrault (Climat-Vendée) /  Hangar soufflé à la ferme du Pain Béni  - © Pierrick Carteron, cliché publié par Ouest-France  /  Mobilhome renversé au lieu-dit Les Portes du Chapitre (hors trajet présumé de la tornade) ©  Valentin Perrault (Climat-Vendée)   


 


 

Médias et références


Dossier publié par le collectif Climat-Vendée : lien
Dossier publié par l'Observatoire des Tornades et des Orages violents en France sur son site Kéraunos : lien


Article publié par le quotidien Ouest-France au surlendemain de l'évènement :

MINI TORNADE : DE L'EMOTION ET DES DEGATS MATERIELS
Une mini-tornade s'est abattue sur la commune dimanche soir. Si elle n'a fait aucun blessé, elle a occasionné une vraie frayeur et fait des dégâts considérables.
"J'ai cru ma dernière heure arrivée ! " Plusieurs heures après le passage d'une mini-tornade sur son exploitation agricole de la Grande-Guinée, à Sainte-Radegonde-des-Noyers, Jean-Marie Faucher est encore sous le choc.
[...]
→ Edition papier Ouest-France, édition papier du 15/09/2015 (coupure disponible sur le dossier de Climat-Vendée)   


 



Merci à Valentin Perrault et à Benoît Palardy (Climat-Vendée) pour leurs documents, dont nous rappelons qu'ils demeurent l'entière propriété de leurs auteurs.
Si vous avez des informations ou des documents sur ce cas Nous contacter

→  Retour en haut de page 

Tous droits réservés - Association Ouest-orages