Tornade possible à Langon (33) - 11 juin 1668

 

 

Un cas de tornade possible datant du XVIIème siècle, narré de façon relativement objective avec des détails intéressants sur le contexte (taille des grêlons...).

 

FICHE TECHNIQUE

 


Date, horaire           11 juin 1668 
vers 3 h de l'après-midi locales
Phénomène            Tornade possible  
Intensité                   Inconnue
Intensité moyenne  Inconnue



LOCALISATION

Localisation             Langon (33)
Formation                Lieu inconnu
Dissipation              Lieu inconnu
Altitude moyenne   40 m
Type de terrain      
Non renseigné



TRAJET

Longueur trajet      Inconnue 
Orientation             Inconnue
Largeur maxi          Inconnue
Largeur moyenne  Inconnue



DESCRIPTION

Dégâts                     Arbres déracinés, probablement d'autres dégâts sur des maisons...             

Contexte                 Inconnu précisément. Mais on mentionne une pluie qui aurait suivi le phénomène, mêlée ensuite de grêle avec des grêlons gros comme des oeufs de poule, ce qui laisse supposer un contexte orageux puissant peut-être supercellulaire.

Commentaire          Pas de commentaire particulier.




Recenseur            
Ouest-orages (recherches Gwenaël Milcareck)


       Nous contacter

 








Localisation du phénomène

 


Couverture

l'incrédulité sçavant et la crédulité ignorante, J. de Chevanes, p. 857
(disponible sur Google Books)



COMPLEMENTS

Document-source


"Sur les trois heures après midi, le onzième du mois de Juin s'éleva un tourbillon de vent si impétueux, qu'il déracinait les arbres, et faisait trembler les maisons aux environs de Langon; ce furieux orage semblait devoir s'apaiser par une pluie assez médiocre, laquelle peu après fut mêlée de grêle grosse comme des oeufs de poule [...]"."(traduit de l'ancien français par G. Milcareck) 

Source: L'incrédulité sçavant, et la crédulité ignorante : Au sujet des magiciens et des sorciers, Jacques de Chevanes (page 857)
→  Lien vers le document numérisé (Google Books)


 

 

Tous droits réservés - Association Ouest-orages