La trombe du pont de Chadeau (85) - 24-25 novembre 1865

 

 

 

Date, horaire      Nuit du 24 au 25 novembre 1865 

Localisation       Pont de Chadeau, entre Chaize-le-Vicomte et Chantonnay (85)

Phénomène        Trombe fluviale probable          Intensité    ? 

Dimensions        Longueur du trajet :  inconnue    /    Largeur :   inconnue   

Description        Un rapport administratif ancien relate un possible cas dit de "trombe d'eau" ayant causé des dommages relativement importants sur un pont à Chadeau, petite localité située entre Chaize-le-Vicomte et Chantonnay.
Faute d'informations plus précises et étant donné la source a priori peu fiable (intérêts en jeu), nous ne pouvons valider ce cas. Néanmoins plusieurs indices nous autorisent à le considérer comme probable : l'emploi du mot "trombe" (terme dont le sens est très précis dans les journaux et autres écrits de l'époque et qui en outre est employé ici au singulier), l'absence d'autres mentions pouvant évoquer de possibles inondations ou grosses précipitations (sens actuel de l'expression "trombes d'eau" au pluriel) et enfin, le caractère apparemment très localisé des dégâts puisqu'aucune autre localisation n'est mentionnée.

Recenseur          Ouest-orages (enquête : Nicolas Baluteau)

Nous contacter


 

Document-source

« Le 19 novembre 1864, le sieur Phelippeau a été déclaré adjudicataire, à 20 p. 0/0 de rabais, des travaux de construction du pont de Chadeau et de ses abords, dépendant du chemin vicinal de grande communication n o 47, de la Chaize-le-Vicomte a Chantonnay.
[...]
Dans la nuit du 24 au 25 novembre 1865, alors que le pont était pour ainsi dire terminé une trombe d'eau est survenue qui a détruit cet ouvrage. L'entrepreneur a dit "le reconstruire" et demande une indemnité de 6,000 fr. qui, selon lui, serait la représentation de la perte qu'il aurait éprouvée. [...] »

Département de la Vendée, Session extraordinaire du 11 janvier 1869, rapport du Préfet. Chemin n° 47, récolement de l’entrepreneur Phelippeau Document intégral
Les archives de la Vendée





 

→  Retour en haut de page 

 

 

 

 

Tous droits réservés - Association Ouest-orages