Tornade sur Noirmoutier-en-l'Isle (85) - 8 novembre 1997

 

 

 

Date, horaire      8 novembre 1997 vers 15 h 30 - 16 h locales 

Localisation       Noirmoutier-en-l'Isle,  L'Herbaudière, Le Vieil (85)

Phénomène        Tornade      Intensité maximum   F3  

Dimensions        Longueur du trajet : 4 km environ /  Largeur : 100 m environ 

Description         Pour le week-end des 8 et 9 novembre 1997 Météofrance prévoit une situation très agitée et annonçe des rafales à plus de 140 km/h. Ces jours-là des vents forts vont effectivement souffler sur le Centre Ouest littoral, moins intenses que prévu. Mais ce sont surtout 5 tornades dont trois très puissantes qui vont se déclarer dans le Centre Ouest. Le 8 en milieu d'après-midi, une première puissante tornade parcourt le nord de l'île de Noirmoutier en Vendée et le lendemain, quatre autres prennent le relais en Charente Maritime (Marans et Arthenac) et dans la Vienne (Rouillé et Villemort). 
Le 8, c'est une puissante tornade classée F3 par François Paul qui se forme vers 15 h 30 - 16 h locales. Elle va parcourir plusieurs kilomètres dans la portion nord de l'île de Noirmoutier, de Luzeronde (L'Herbaudière) au Vieil, sur une trajectoire orientée SW/NE et une largeur estimée à 100 m environ par les services municipaux interrogés par François Paul. Le petit village du Vieil au NE de l'ïle subit les plus gros dommages.
A L'Herbaudière, une fabrique artisanale de fromage, La Chèvrerie, figure parmi les premières constructions sinistrées par la tornade. En tout, une cinquantaine de maisons sont endommagées dont 10 gravement au Vieil (la plupart heureusement ne sont habitées qu'en période estivale). Des arbres sont déracinés, un hangar entier est soulevé, des toitures intégrales et même des murs sont arrachés. Un bateau soulevé change de cour, une remorque se fait renverser. Une habitation voit son mobilier s'envoler en même temps que son toit. Les murs enlevés et les objets très lourds transportés justifient le classement F3 atteint à certains endroits par la tornade. Quatre familles ont du être relogées, par les proches ou la municipalité.
Pas de victime humaine heureusement, mais un triste bilan animal : un chien à l'attache est étranglé, deux chèvres également tuées, un poney commotionné après avoir été soulevé par le vent. Le bilan financier des dégâts, lui, est estimé à 7 millions de francs à l'époque et le Préfet a été saisi d'une demande de Reconnaissance Catastrophe Naturelle. Présents le jour même, les pompiers ont du revenir aussi le lendemain, le temps d'achever la sécurisation des lieux.
Hormis la tornade, les dégâts dus aux intempéries auront été peu importants et on ne déplore là non plus aucune victime humaine due à la tempête. Mais pour les sinistrés de la tornade, cette dernière a contribué hélas à en aggraver les conséquences, matérielles (arbres, toitures fragilisées) autant que psychologiques.

Recenseur          François Paul/Ouest-orages

Nous contacter




Carte du trajet estimé 


Carte du trajet reconstitué d'après les éléments donnés par les journaux. Attention, il ne s'agit pas d'une carte précise de trajet réalisé après enquête de terrain, mais d'une simple estimation à 100 m près environ. L'une des maisons endommagées au Vieil a pu être précisément située grâce aux indications données par son propriétaire au téléphone : on sait que la tornade est passée à environ 50 m. En traçant la ligne à partir de Luzeronde mentionné par la presse, le trajet ainsi reconstitué confirme bien l'orientation SO/NE indiquée par la mairie pour François Paul. Les deux points de repère étant joignables par une ligne droite dans cette orientation, il y a donc de fortes chances pour que la tornade ait suivi un trajet à peu près rectiligne.
La longueur totale estimée sur les terres est d'environ 4 kms. Ouest-France dans son édition du 9 novembre mentionne que la tornade serait "arrivée du Nord de l'ïle", ce qui laisse donc supposer qu'elle se serait formée en mer. Mais une enquête plus poussée serait nécessaire pour s'en assurer et établir une carte de trajet plus précise. De même en fin de trajet peut-on supputer qu'elle ait gagné à nouveau la mer, puisque des maisons du littoral ont été endommagées, mais nous ne pouvons l'affirmer pour le moment




Carte du trajet estimé de la tornade de Noirmoutier-en-l'Isle - Ouest-orages (fond Google Earth) 






Témoignages


"C'est venu très vite. C'était très puissant et impressionnant. J'ai juste eu le temps de me protéger derrière un mur. J'ai vu comme un couloir, une sorte de chenille qui arrachait tout sur son passage."
(Le propriétaire de La Chèvrerie à L'Herbaudière, rapporté par Ouest-France, éd. du 9 novembre 1997)

"Moi je n'ai plus rien, même plus une cloison"  "Après le passage de la tornade, j'entendais plus rien. ça m'a fait comme une décompression. J'étais dans ma maison, j'ai tout pris sur la gueule. Quelle trouille !"
(deux autres témoignages rapportés par Ouest-France, éd. des 10-11 novembre 1997)

"Le ciel était très sombre, voire noir, ce qui a obligé les habitants à mettre de la lumière en plein après-midi. il tombait des rideaux de pluie et le bruit était assourdissant. La tornade s'est déplacée du secteur Sud-Ouest au secteur Nord-Est, sur une largeur de 100 m environ. La tornade a renversé des murs d'aggloméré, des arbres ont été sectionnés et des toitures ont été endommagées (tuiles et charpentes envolées)."
Fiche-rapport remplie par Mme Bonin, de la mairie de Noirmoutier-en-l'Isle




Articles de journaux


NOIRMOUTIER
UNE TORNADE S'ABAT SUR LE NORD DE L'ILE : UNE VINGTAINE D'HABITATIONS TOUCHEES

Une tornade s'est abattue hier après-midi, vers 16 heures sur le nord de l'ïle de Noirmoutier. Les dégâts sont importants. On dénombre une vingtaine d'habitations touchées, avec souvent la toiture arrachée. Des poteaux EDF ainsi que des arbres ont été arrachés comme des fétus de paille selon les témoignages. [...]

(Ouest-France, édition du dimanche 9 novembre 1997)


**********************

CINQUANTE MAISONS ENDOMMAGEES, DES ARBRES DERACINES AU VIEIL

Passage d'une tornade à Nourmoutier.

Samedi à 15 h 30, une tornade a traversé un "couloir" au Vieil, commune de Noirmoutier-en-l'Isle. 50 maisons ont été endommagées, il y a eu de gros dégâts mais, fort heureusement, aucun blessé. Un paysage de désolation. Le préfet va être saisi d'une demande de classement en catastrophe naturelle... [...]

(Ouest-France, édition des lundi-mardi 10 et 11 novembre 1997)


**********************

NOIRMOUTIER SOUS LA TEMPETE

Le vent a encore soufflé sur le littoral vendéen, hier. Mais les dégâts les plus importants ont eu lieu dans le nord de l'ïle de Noirmoutier samedi après-midi. Une cinquantaine de maisons ont été endommagées.[...]

(Vendée matin, édition des lundi-mardi 10 et 11 novembre 1997)


**********************

NOIRMOUTIER : TORNADE SUR LE VIEIL

Cinquante propriétés endommagées, dont dix gravement, 7 millions de francs de dégâts matériels, quatre familles relogées grâce à une solidarité active entre voisins et amis., et grâce à l'aide de la municipalité, mais par miracle, aucun blessé à déplorer.[...]

(Le Courrier Vendéen, n° 95, du 13 novembre au 19 novembre 1997)


**********************

VILLAGE DU VIEIL APRES LA TORNADE
Spectacle de désolation

Samedi 8 novembre en milieu d'après-midi, une tornade s'est abattue sur la commune de Noirmoutier, de Luzeronde en passant par le château d'eau puis en traversant le village du Vieil, secteur le plus touché. Aides matérielles et secours moral ont été déployés immédiatement : sapeurs pompiers (certains venus des cantons voisins), bénévoles de l'Antenne de Secourisme, services municipaux, services de gendarmerie et un vaste mouvement de solidarité de la part des habitants noirmoutrins  et même estivants [...]

(Le Courrier Vendéen, n° 97, du 27 novembre au 3 décembre 1997)




 Nous remercions M. François Paul pour ses précieux documents et coupures, notamment les compte-rendus de témoignages.

→  Retour en haut de page 

 

 

 

 

Tous droits réservés - Association Ouest-orages