2015/06 Tornade possible au N/NO de Crocq (23)

Une possible tornade est survenue le 10 Juin dernier en Creuse entre 14 h et 15 h 30, à quelques kms à l'O/NO du petit village de Crocq. Photographié par Thibaut Cormier qui chassait en région limousine, le phénomène avait l'aspect d'un long tube plongeant vers le sol.

 

 


Date, horaire  10/06/2015 entre 14h45 et 15h30 locales
Phénomène  Tornade 
Statut  Possible  

Intensité  Inconnue 



LOCALISATION

Localisation  Inconnue précisément. Le phénomène s'est produit sur un secteur défini sur la carte (cf. en dessous) au N/NO de Crocq (23), probablement danss la commune de Saint Pardoux d'Arnet (23)
Formation  Inconnue précisément
Dissipation  Inconnue
Durée  3 à 4 minutes
Altitude moyenne   650 m
Type de terrain  
Parcelles cultivées, bocages, portions boisées. Zones à faible densité de peuplement



TRAJET

Longueur trajet  Inconnue
Orientation   Inconnue         
Largeur maxi Inconnue
Largeur moyenne  Inconnue



DESCRIPTION

Dégâts   Pas de dégâts relevés. Un saule coupé a été repéré sur la zone concernée mais il s'agit très probablement d'une action humaine. Le vortex peut toutefois avoir causé des dégâts légers sur des cimes d'arbre qui auront échappé à notre enquêteur.

Bilan humain Nul

Contexte  Deux séries de cellules orageuses ont traversé le Limousin dans un flux Sud-Nord en début et fin de matinée ainsi qu'en fin d'après-midi. C'est dans cette dernière phase, que deux cellules sont passées sur le secteur qui nous intéresse, respectivement à 14 h 45 et 15 h 30 environ. Des cisaillements (vents de vitesse ou de direction différentes) et une nette rotation ont été observés. 

Commentaire   C'est un cas non validé, mais que la fiabilité du rapport provenant d'un chasseur expérimenté, qui parle de tornade possible, nous incite à entrer dans notre base de données. Il pourrait s'agir de l'un de ces abaissements de condensation qui prennent parfois des formes curieusement tornadoïdes prêtant à confusion  lorsqu'elles sont vues de loin comme c'est le cas ici. Mais il est plus probable qu'on ait affaire ici à un tornado aloft, terme américain désignant une "quasi-tornade" n'ayant pas vraiment touché le sol. La mention par l'observateur d'une rotation très nettement perceptible du plafond nuageux laisse également planer le doute dans ce sens.
Thibaut Cormier reste lui aussi prudent quant à la nature exacte du phénomène observé, mettant en avant son aspect plutôt destructuré. La structure nuageuse elle-même ne permet pas non plus une validation, bien que sur les photos le plafond sous l'appendice soit partiellement masqué par des structures de premier plan.
A notre connaissance aucune mention n'est parue dans la presse et aucun autre témoignage direct ne nous est parvenu. Notre enquêteur sur place n'a pu lui non plus collecter de témoignages et n'a relevé aucun dégât. Toutefois des dégâts légers causés sur des cimes d'arbres peuvent lui avoir échappé, ett contrairement à ce que l'on croit souvent, les vraies tornades peuvent souvent passer inaperçues quand elles sont très faibles et ne causent aucun dégât ou des dégâts très légers.



Recenseur  Ouest-orages (enquête et photos Frédéric Nouard)
 

 

       Nous contacter

 









Localisation du phénomène

 





 Photographies

 

Carte de localisation





 

Cartes de localisation


   
                                                   Cartes du secteur où le phénomène s'est formé (grande échelle et échelle réduite)  /  Carte de localisation du saule coupé - Frédéric Nouard pour Ouest-orages
 

    
                                        


 

 Photographies des dégâts


Clichés par le chasseur Thibaut Cormier, dont le second est un crop réalisé à partir du premier. Photographié depuis la tour de Crocq (Est de la Creuse) en direction du Nord/Nord-ouest, un tube y est clairement visible au loin, s'étirant depuis un nuage décrit comme rotatif.
A titre indicatif  nous avons ajouté une photo du saule coupé prise par notre enquêteur Frédéric Nouard, bien qu'il ne soit vraisemblablement pas imputable au phénomène. La coupe nette revèle en effet une action humaine et de plus, l'arbre n'ayant aucune feuille a du être coupé durant l'hiver.
 

     
De gauche à droite : possible tornade sur le secteur de Crocq (23) le 10 juin 2015  /  Zoom sur cette même photo - © Thibaut Cormier, publié sur Ciel Sauvage.fr  /  Saule coupé vraisemblablement de main humaine, photo Frédéric Nouard pour Ouest-orages
  

 


 

Contexte météorologique


Ce 11 juin, deux séries de cellules orageuses ont traversé le Limousin dans un flux Sud-Nord en début et fin de matinée ainsi qu'en fin d'après-midi. C'est dans cette dernière phase, que deux cellules sont passées sur le secteur qui nous intéresse, respectivement à 14 h 45 et 15 h 30 environ.
La cellule-matrice présentait une activité essentiellement intranuageuse et surtout, des cisaillements et une rotation nettement visibles sur son flanc SE. "ça tournait assez vite" nous précise Thibaut Cormier qui mentionne également une forte humidité en basses couches à l'endroit où, selon ses propres mots, "cette rotation a atteint le sol".
 

           
                                                           Images radar régionale du 10/06/2015 respectivement à 14h45, 15h et 15h30 locales  -  © Météo60

 


 

 Médias et autres références


Aucun retour médiatique à notre connaissance. Contactée, la mairie de Saint-Pardoux-d'Arnet ne nous apporte pas non plus d'élément supplémentaire sur ce phénomène et notre enquêteur, venu sur place explorer la zone concernée, n'a pu lui non plus recueillir de témoignages directs ou indirects.

 →  Récit de chasse et photos : retrouvez ici toutes les photos et le récit de cette chasse (et bien d'autres encore !) sur Ciel Sauvage.fr, la galerie-photo de Thibaut Cormier



Merci à Thibaut Cormier pour ses clichés, dont nous rappelons qu'ils demeurent l'entière propriété de leur auteur, et pour son témoignage.
Nous contacter

→  Retour en haut de page 

Tous droits réservés - Association Ouest-orages