Dustdevils aux 3-Moutiers près Loudun (86) - août et sept 2016

 

 

Durant une période anticyclonique particulièrement chaude en journée voire caniculaire à la fin de l'été, de nombreux dustdevils ont été observés près de Loudun dans le nord de la Vienne.

 

 


Date, horaire  13-14 et 15 août, 02, 09-10 septembre entre 13 et 15 h locales
Phénomène  Dustdevils
Statut Validés

Intensité  Inconnues   
Durée  De la simple amorce à 2 min 30 minimum (10 septembre)               



LOCALISATION

Localisation   Les 3-Moutiers, à 10 km de Loudun
Département  Vienne (86)
Lieu de formation  Inconnu précisément
Lieu de dissipation  Inconnu précisément
Type de terrain  champs, zones rurales



TRAJET ET DIMENSIONS

Longueur trajet   Inconnue
Hauteur  faibles hauteurs pour la plupart mais celui du 9 septembre s'est développé jusqu'à plusieurs dizaines de m  et deux autres ont atteint quelques m à 10 m
Largeur maxi   moins de 1 m à 1-2 m pour la plupart. Deux d'entre eux ont atteint respectivement 3-4 m et 10 m



DESCRIPTION

Descriptif, dégâts  Pas de dégâts connus. Tous ces dustdevils semblaient être de faible intensité. Sur l'une des vidéos on voit l'un d'eux côtoyer des ballots de paille empilés sans causer de dommages. En outre, ils n'ont traversé que des zones désertes (champs...)

Contexte  Période de grosses chaleurs diurnes dans le contexte de blocage anticyclonique qui a marqué les deux dernières semaines d'août et le début du mois de septembre 2016
 




Recenseur  Ouest-orages (vidéos Cisco (pseudo) 

 








Localisation des phénomènes

 



Vous avez une info, des questions ?
N'hésitez pas à nous contacter





 

Photos et vidéos des phénomènes


Toutes les vidéos ont été tournées sur la même zone agricole, près du bourg des 3 Moutiers à 10 kms environ de Loudun (nord de la Vienne), et dans la même tranche horaire en début d'après-midi entre 13h et 15h locales. Les vidéos dont le lien est suivi d'un astérisque * ne sont pas visibles sur Youtube et nécessitent un lecteur interne.

13 août
A peine amorcé, le tout premier dustdevil observé ce jour-là ne s'est pas assez développé pour faire l'objet d'une capture. → vidéo.

14 et 15 août
Dans l'après-midi du 14, plusieurs dustdevils se sont partagé la vedette. Leur largeur était modeste, allant de moins de 1 m à environ 1 m. → Vidéo
Le 15, un seul phénomène a été observé et filmé. A 0 min 33, on le voit s'élargir notablement jusqu'à atteindre environ 10 m de large. → Vidéo*


    
Les deux dustdevils du 14/08  et l'un des dustdevils multiples du 15/08, en phase d'élargissement (captures d'écran) - © Cisco (pseudo) 

   
          

        
L'un des dustdevils multiples du 2/09  et le dustdevil du 9/09, dont on voit bien l'extension verticale (captures d'écran) /  - © Cisco (pseudo)

Le 2 septembre
Très nombreux dustdevils souvent simultanés (probablement une dizaine voire davantage). Ils se formaient tellement fréquemment et rapidement que le témoin lui-même n'a probablement pas été en mesure de les dénombrer exactement.
La plupart étaient petits (1 à 2 m de large voire moins). Mais sur la vidéo, à 3 min 58 on voit l'un d'eux s'élargir sur plusieurs mètres et à 5 min 24, un autre fait environ 10 m de hauteur. → Vidéo

Les 9 et 10 septembre
Le 9, plusieurs dustdevils sont filmés. Sur la vidéo on voit l'un d'eux s'étendre verticalement jusqu'à plusieurs dizaines de m, pour 1 m environ de large. A 0 min35 on voit au premier plan un deuxième phénomène s'amorcer furtivement. → Vidéo
Le 10, quelques phénomènes, dont l'un, visible sur la vidéo va se développer un peu en hauteur sur une largeur de 1 à 2 m (1 min 10).  → Vidéo


 
Le dustdevil du 10/09 (captures d'écran) -  © Cisco (pseudo)


NOTES

- On peut s'interroger sur le pourquoi d'une telle fréquence de ces phénomènes à cet endroit précis très localisé, alors qu'ailleurs sous le même soleil de plomb rien n'est survenu. Ici, cette fréquence peut s'expliquer par le fait que tous les champs de chaume avaient été arasés et qu'en période de sécheresse, leur surface poussièreuse était surchauffée. Mais la présence de tels facteurs hyperlocaux n'explique pas tout non plus, et parfois malgré la conjonction de tous ces paramètres il peut ne rien survenir. Il en est ainsi des dustdevils comme des tornades : le cocktail déclencheur multifactoriel est tellement subtil et fragile que le résultat en reste souvent imprévisible.

- On remarquera également que tous les phénomènes tournaient dans le sens anti-horaire, à l'exception d'un seul.

- Enfin, toutes ces vidéos n'étant que des compilations, on ne peut donc en déterminer la durée exacte de chaque phénomène. Pour certains cas, les vidéos originales ont une durée de 15 minutes (non mises en ligne) tant le nombre de tourbillons était important. Ces dustdevils multiples ont été particulièrement nombreux le 2 septembre comme en atteste la vidéo tournée en une seule prise, sans coupure.



Merci à Cisco (pseudo) pour ses vidéos dont nous rappelons qu'elles demeurent l'entière propriété de son auteur.

→  Retour en haut de page 

Tous droits réservés - Association Ouest-orages