Un tuba d'air froid, qu'est-ce que c'est ?


Le 7 mai dernier au-dessus de Bourg-Achard (Eure), en tout début d'après-midi, apparaissait sous un petit cumulus une drôle de bestiole, comme une sorte de trompe rotative. Un tuba ? Oui... mais d'un genre un peu particulier. Outre le fait qu'il soit descendu d'un nuage atypique, on aurait affaire là à un tuba d'air froid, phénomène a priori plutôt rare, appelé cold air (cold core) funnel ou shear funnel (tuba de cisaillement) par les Anglo-saxons.



Le 7 mai 2014 vers 12 h 15  locales, se développait dans le ciel relativement dégagé de Bourg-Achard (Eure), sous un simple cumulus fractus, cet étrange appendice rotatif photographié par un membre de notre forum. Un front froid ayant été présent sur la région avant la formation du tuba, il s'agirait donc selon toute vraisemblance d'un tuba dit d'air froid, à différencier du classique tuba apparaissant dans les systèmes convectifs. Comme son nom l'indique, ce type de tuba se développe dans le contexte d'un front froid quand s'yajoute un cisaillement localisé entre basse troposphère et troposphère médiane.
Assez logiquement, les reliefs favorisent leur développement du fait même de leur capacité à générer turbulences et cisaillements. Mais ces tubas peuvent survenir au-dessus de zones plus plates.


        
                                         Un tuba dit "d'air froid" photographié au-dessus de Bourg-Achard (27) - Cliché Benjamin (pseudo)


Côté sécurité, pas d'inquiétude si un jour vous vous trouvez confronté au phénomène. Les tubas d'air froid sont le plus souvent inoffensifs et ne touchent pas terre. Certes quelques touch downs ont été répertoriés outre-Atlantique mais ils n'ont donné lieu qu'à des tornades faibles comme celle du 29 juillet 2013 à Ottawa (Canada) qui devait occasionner quelques dégâts de type EF0. En France, le cas n'a encore jamais été signalé et les différences climatologiques fondamentales nous incitent comme toujours à la prudence quand il s'agit de transposer chez nous des critères et connaissances US.

Enfin ce qui caractérise en outre ici le phénomène photographié, c'est son développement sous un minuscule cumulus fractus, nuage certes "convectif" puisque faisant partie de la famille des cumulus mais avec un courant ascendant on s'en doute- nul ou quasi nul. Rappelons que certains tubas (comme les horse shoe vortex) peuvent apparaître sous de tels nuages voire sans nuage du tout, du simple fait de la présence d'un cisaillement et d'une baisse de pression suffisants. 


  →  Photo et commentaire sur un cas survenu à Wapakoneta (Ohio) - National Weather Service Forecast Office - NOAA


Tous droits réservés - Association Ouest-orages