Un puissant dustdevil sème la panique dans un jardin d'enfants

Un très puissant dustdevil a semé la panique mercredi dernier au cours d'une fête d'enfants au Brésil, bousculant des structures gonflables. L'occasion de revenir sur ces phénomènes, généralement inoffensifs mais dont certains doivent inciter à la prudence


Les dustdevils sont des phénomènes tourbillonnaires qui ne se forment pas en contexte orageux. A ne pas confondre donc avec les tornades ou autres phénomènes tourbillonnaires convectifs. C'est généralement par beau temps très chaud, lorsque les inégalités de température entre différents endroits du sol font entrer l'air en rotation, que se forment alors les dustdevils ou diables de poussière, notamment sur les bords de route ou bordures de parkings lorsque le bitume échauffé fait contraste avec la température de l'herbe qui le jouxte.
Les tourbillons de poussière sont courants en France et particulièrement dans nos régions. En Saintonge d'anciennes légendes en font mêmes des réincarnations de sorcières enterrées là, d'où leur nom de "sorcières" commun en Aunis-Saintonge. Ailleurs, on les appelle follets, danseuses...
Généralement faibles et inoffensifs, parfois à peine visibles, ils peuvent cependant atteindre une certaine intensité et causer des dégâts légers voire déplacer des structures légères comme ici.

                               
Violent dustdevil durant une fête d'enfants au Brésil - vidéo Fred Decker sur Youtube  /  Dustdevil  (image d'illustration, origine inconnue)

Plusieurs cas de dustdevils musclés ont été recensés sur la région. Parmi les plus marquants de ces dernières années, citons celui-ci à Pamproux (79), le 6 septembre 2014 ou cet autre cas, à Montaigu (85) le 8 septembre 2013. Plus loin dans le temps, quelques exemplaires particulièrement musclés ont marqué les mémoires locales tels celui de Tonnay-Boutonne (17) le 5 juillet 2013, qui perturba un festival en soulevant toute une structure de buvette à un mètre de hauteur ! A Prignac (17) le 28 juin 2008, c'est un dôme de piscine qui a été arraché, dont 3 panneaux qui ont emmené avec eux des dalles de 25 kgs chacune... Ces deux cas ne figurent pas encore sur notre base mais ont été relatés par le quotidien Sud-Ouest.
On se souvient aussi d'une vidéo impressionnante qui a connu son heure de gloire sur le web dans les années 2005 en montrant un très gros dustdevil perturbant un match de foot au Japon.

Billet Lameteo.org sur l'évènement au Brésil


Tous droits réservés - Association Ouest-orages