BDD Tornade de Barbezieux : notre fiche est en ligne

L'enquête menée sur le cas de Barbezieux vient d'être complétée par la publication d'une fiche analytique qui développe les conditions de formation et valide définitivement ce cas de tornade classé F0/T1. Toutefois certains dégâts initialement mentionnés ne sont pas à mettre sur le compte de la tornade mais d'une rafale convective d'intensité modérée.

 

[Réactualisation au 22/02/2016] 
Notre fiche vient d'être publiée sur ce cas finalement classé F0/T1, qui s'est formé au lieu-dit Chez Bataille, dans un champ à côté des habitations et s'est dissipé dans le quartier situé à l'est du chemin des Pilards, au sud de l'agglomération de Barbezieux-Saint-Hilaire (16). Sur un trajet très court (0,45 kms) orienté OSO/ENE, le couloir de dégâts a atteint une largeur plutôt inattendue, autour de 90 m en moyenne et jusqu'à 120 m. Les dégâts eux-mêmes heureusement restent légers (objets déplacés, toitures endommagées à 5 % maxi...) et des traces de convergence au sud-ouest de la zone où les toitures ont subi des dégâts ont permis la validation définitive comme tornade.
D'autres dégâts ont également été recensés dans les environs de la commune de Barbezieux, au lieu-dit le Magasin et sur un secteur compris entre les communes de Barret et de Barbezieux-Saint-Hilaire. Ces derniers ne sont pas de nature tourbillonnaire mais imputables à une rafale descendante d'intensité modérée.
La fiche comporte également un long développement explicatif sur les conditions de formation de la tornade dans le contexte d'une ligne de grains.
→  Fiche Ouest-orages


[Billet du /02/2016]
Notre enquêteur Lionel Degremont a mené l'enquête hier après-midi sur les lieux frappés par la tornade de Barbezieux-Saint-Hilaire, au niveau de la rue de la République (où le vortex a été vu et décrit par un témoin) ainsi que dans l'impasse Saint-Eloi attenant à cette rue, où le prunier d'un propriétaire a été abattu. Bien que déjà partiellement effacés, les dégâs se sont globalement révélés plus légers que prévu et nous ont amené à reclasser le cas F0. L'investigation a également confirmé le caractère extrêmement localisé de la zone impactée par cette tornade qui n'aura touché le sol que quelques secondes. La longueur du couloir de dégâts n'est en effet que de quelques centaines de mètres pour une largeur moyenne de 50 m environ.

Quelques arbres fruitiers au sol repérés un peu avant l'arrivée à Barbezieux, des arbres ébranchés et des toitures de tuiles endommagées au maximum à 5 % (bien loin, donc, des 30 % nécessaires pour envisager un classement F1) constituent l'essentiel des dégâts visibles. A noter que le propriétaire des arbres fruitiers avait déjà évacué les branchages sur les côtés des rangées. Les autres dégâts sont rapportés dans l'article de Sud-Ouest : les tuiles arrachées ont pour certaines atterri sur des véhicules qu'elles ont endommagés. Un portail a été sorti de ses gonds. La piscine d'un sinistré est pliée en deux, et son coffre transporté (projeté ?) à une centaine de mètres. Dans une propriété de l'impasse Saint-Eloi, un prunier a été abattu, des vitres soufflées et le pare-brise d'un fourgon brisé. Chez une troisième personne sinistrée, une haie a été couchée, une murette endommagée et une tôle est restée accrochée dans un arbre.


     
Une toiture en tôle à moitié renversée - © Lionel Degremont  /  Carte de localisation des zones impactées  - © Lionel Degremont  /  Carte de localisation des zones impactées (détail de la dernière zone à droite dans la première image) - © Lionel Degremont 


En dehors du couloir, nulle autre trace de dégâts. De nombreux grands arbres aux alentours sont restés intacts. Le cas a donc été reclassé F0, dont la tranche supérieure (F0/T1) a éventuellement pu être atteinte.
Une rapide vérification sur les images radar nous a également permis de rectifier l'heure, l'évènement ayant eu lieu vraisemblablement entre 10h et 10h15 et non 10h30 comme indiqué par l'article de presse. Précisons bien que ces rectifications de données, tout comme les classements, restent provisoires. L'étude menée actuellement permettra -nous l'espérons- de les finaliser dans les prochains jours.

Notons enfin que Barbezieux a déjà été touché par une tornade le 4 avril 1989.
 


            
Images radar le 12/02/2016 respectivement à 9h45, 10h00 et 10h15 - © Météo60  


Un entonnoir de la taille d'une voiture (article Sud-Ouest) 

 


 

Tous droits réservés - Association Ouest-orages