Sydney touché par un violent orage supercellulaire mercredi dernier

Alors que plusieurs régions australiennes ont déjà été sujettes à de violents orages, mercredi matin Sydney a subi un orage supercellulaire d'une exceptionnelle violence ainsi qu'une tornade.

Mercredi matin un orage surpuissant a causé d'importants dommages sur Sydney en Australie, continent dont plusieurs autres régions avaient déjà été touchées par d'autres violents orages sur le trajet d'un front orageux.
A Sydney l'orage, supercellule quasi-certaine, a donné de gros cumuls (jusqu'à 70 mm en une dizaine de minutes !), des grêlons géants, des rafales jusqu'à 213 km/h ainsi qu'une tornade sur le quartier de Kurnell. C’est sur ce dernier secteur que les dégâts ont été les plus importants avec des centaines de maisons endommagées, des milliers d’arbres arrachés... Les pluies violentes ont entraîné des inondations et des torrents dans les rues. Des milliers de foyers ont été privés d'électricité.
On notera que la taille des grêlons (ou plus exactement agglomérats de grêlons), qui avoisinait pour certains 7 à 8 cm ("gros comme des balles de tennis"), révèle déjà à elle seule la nature supercellulaire de l'orage car seul un orage de ce type est assez puissant pour produire des grêlons d'un diamètre supérieur à 5 cm.

Une autre tornade, heureusement plus faible, s'est déclarée le même jour à Bathurst, 150 km à l'ouest de Sydney.

Article lachainemeteo
Article Ouest-France

      
Dégâts de la tornade - cliché Reuters, publié par Ouest-France


 

Tous droits réservés - Association Ouest-orages