REGION Un violent orage grêligène a causé des dégâts hier sur le sud Charente [17/08]

Hier en fin d'après-midi, des orages isolés se sont fortement intensifiés en circulant sur le sud de la Charente, se regroupant en un système multicellulaire bien structuré qui a frappé notamment le secteur Rouffiac/Aignes-Puypéroux/Saint-Bonnet où les chutes de grêle et le vent ont causé des dégâts.

 

Si hier le risque orageux faible à modéré était bien cerné, y compris en Charente située en bordure ou proche périphérie de la zone à risque sur la plupart des cartes de prévisions, en revanche rien ne laissait envisager une telle intensification sur le sud du département en fin d'après-midi, si ce n'est l'accumulation de chaleur durant cette journée (35.8° maxi relevés à Jonzac). 

Jusqu'à environ 16h, les manifestations orageuses restent sporadiques sur l'ensemble du pays. Vers 16h, les plus fortes intensités électriques sont enregistrées plutôt sur le Massif Central, le centre Est et la Haute-Marne. Mais c'est là que de petites cellules isolées commencent à se former sur le jonzacais, à cheval entre les deux Charentes. Ces orages vont vite prendre de la puissance et évoluer en un système multicellulaire beaucoup plus structuré. D'abord stationnaires, ils vont se décaler à partir de 17h environ en direction du sud de la Charente.
Ils vont alors frapper le triangle Rouffiac/Aignes-Puypéroux/Saint-Bonnet vers 18h/18h30, alors qu'au même moment des cellules de moindre dimensions mais également intenses se développent en Vals-de-Saintonge.Sur le secteur charentais, l'orage de grêle va durer environ 30 minutes, durant lesquelles la grêle va s'acharner sur les vignobles et les habitations. A Saint-Bonnet, on parle de grêlons "gros comme le pouce" (2 cm de diamètre minimum) qui tapissent les terrains et blanchissent les routes. Un viticulteur témoigne sur La Charente Libre de la destruction de ses 30 ha de vignes, hachées par la grêle. Même tapis blanc à Nonac.

    
Vignes grêlées à Saint-Bonnet (16) - photos Alexandre Gilbert, publiées sur La Charente Libre  / Grêle à Nonac (16) - photo Mélanie Cinti, publiées sur La Charente Libre (copyrights inconnus)

Plus au sud à Rouffiac non loin de la frontière avec la Dordogne, on mesure 26 mm d'eau en une demi-heure à 18h40 (source La Charente Libre). A Aignes-Puypéroux, c'est le vent qui fera parler de lui en arrachant partiellement la structure d'une grange et quelques branches d'arbre. L'orage s'évacue ensuite sur le SE en abordant la Dordogne mais il s'affaiblira rapidement et finira par se dissiper entre 20h et 21h au fur et à mesure de sa progression.
Sur le reste du pays, les manifestations orageuses resteront isolées et dispersées, avec toutefois quelques autres intensifications isolées dans le Jura, l'est du Cantal et le Lot.

De même sur la totalité de la journée, la dégradation sera restée sporadique et cette intensification en Charente n'en est que plus remarquable, preuve s'il en est que les orages peuvent nous réserver des surprises et qu'il convient donc de rester prudent. Pour cette journée du 16 août, Météorage enregistre 25199 éclairs.

 →  Sud Charente : orage de grêle localisé, les vignes (encore) touchées (La Charente Libre, édition du 16/08/2016, MAJ à 22h26)
 →  Nouvelle pluie de grêlons au-dessus de la Charente (France 3 Poitou-Charentes, publié le 17/08 à 12h17, MAJ à 13h42)
 →  Vidéo de l'orage sur le secteur de Chalais et Barbezieux (Jérôme Carot, Chasseurs d'orages Sud-ouest 17)
 →  Reportage-photos Axel Guibourg, publié sur Ouest-orages

 
     
Une grange aux structures partiellement arrachées par le vent à Aignes-Puypéroux (cliché recadré)- photos Nelly, publiées par La Charente Libre (copyright inconnu)  /  3 images radar montrant la progression de l'orage sur le sud de la Charente respectivement à 17h15, 18h15 et 18h30 - ©  Météo60


 


 

Tous droits réservés - Association Ouest-orages