11, 12 et 13/08 : dégradation marquée et plusieurs phénomènes localisés dont une probable tornade dans le Doubs

Depuis le 11 août en soirée jusqu'à cette matinée du 14 août, des dégradations orageuses localement intenses ont concerné de nombreuses régions de France. Les régions littorales aquitaines et charentaises tout d'abord puis le Nord-Pas de Calais et les Ardennes auront été notamment affectées et plusieurs phénomènes violents localisés ont été rapportés. [MAJ : 14/08 à 16h19]
 

11 août au soir et 12 août

Dès la veille au soir 11/08, vers 20h-20h30 locales à Labergement-Sainte-Marie dans le haut Doubs, un phénomène venteux très localisé, probable tornade, ravage une partie de la localité sur une bande large de 20 m environ. Dans un camping, un arbre est totalement déraciné et 3 caravanes endommagées, leurs occupants ne se trouvant heureusement pas à l'intérieur. Comble de l'injustice météorologique, ce cas est le type même du phénomène localisé "frondeur" complètement isolé : en effet l'image radar de 20h montre un intense écho arqué sur l'extrême sud du 25, alors que rien d'autre n'apparaît sur le radar dans le secteur, et qu'à l'échelle du pays seules deux lignes pluvio orageuses d'intensité modérée sont repérables en Normandie.

    
Arbre déraciné tombé sur une caravane à Labergement-Sainte-Marie (25) le 11/08 en soirée - auteur inconnu, photos publiées sur lestrepublicain.fr  /  Image radar du 11/08 à 20h locales - © Météo60


En matinée du 12, quelques orages sporadiques et de faible intensité refont déjà leur apparition en guise d'apéritif sur les départements littoraux du centre Ouest notamment les Charentes.
Mais c'est à partir de l'après-midi et surtout en soirée que l'on prévoit la reprise des choses sérieuses avec une goutte froide positionnée sur l'Atlantique qui fait circuler en remontant des masses d'air chaud et instable sur notre pays. Dès le matin 10h, Météofrance place 7 départements bretons et normands en vigilance orange avant d'étendre sa vigilance à 19 départements à 16 h, englobant l'Aquitaine et le Poitou Charentes. Les prévisionnistes ont des difficultés à cerner la situation, les modèles fluctuant notablement au fil des runs mais le risque est peu ou prou localisé sur les deux zones Aquitaine-Poitou-Charentes et Bretagne-Normandie.
A  23 h effectivement, tandis que des foyers pluvieux concernent les Pays-de-Loire et la Normandie, une ligne de grains plus structurée et active est en approche des côtes aquitaines et d'autres foyers actifs abordent déjà les côtes finistériennes. L'activité électrique est intense et les vents parfois forts à violents peuvent avoir causé des dégâts comme à Lacanau (33) où l'on nous rapporte qu'un gros pin coupé en deux serait tombé sur une maison. Durant ces premières heures de la nuit du 12 au 13, la foudre va offrir de belles occasions aux photographes de terrain en Gironde, Charente Maritime et Vendée.

          
Vigilance Météofrance du 12/08 à 16h - ©  Météofrance  /  Images radar du 12/08 à 23h locales - © Météo60  /  Cumuls d'impacts de foudre sur les 30 dernières minutes à 00h26 - publication Météociel


      
Bel impact ramifié au sud de Saint-Emilion (33) le 12/08 - © Jérôme Petit  /  Quintuple impact aux Herbiers (85) -  © Valentin Perrault (Climat-Vendée)  / A la pointe du Chay à Angoulins (17) en première partie de nuit du 12 - © Mathieu Vouzelaud

 
   
Impact au-dessus du pont d'Oléron dans la nuit du 12 au 13/08 - © Ferreux Family Photographies  /  Arrivée de l'arcus en presqu'île d'Arvert (17) - © Lionel Degremont  /  Arrivée de l'arcus en Gironde, saluée par un impact ramifié  - © Yohan Lacoste



13 août

Dans le courant de cette première partie de nuit, la ligne de grains qui vient d'aborder le lilttoral aquitain traverse les Landes, tandis que d'autres foyers intenses localisés concernent la Charente Maritime et l'ensemble des côtes normandes. A 4h, les orages aquitains et du centre Ouest qui se sont décalés vers le NE tendent même à former une seule ligne sur un axe allant de l'extrême NW de l'Aude au Maine-et-Loire (voir image radar plus bas). En région périgourdine, la foudre allume plusieurs incendies.
Durant le reste de la matinée et le début d'après-midi jusqu'à 15-16h, des foyers actifs isolés vont circuler sur la Gironde, le Lot-et-Garonne et le sud de la Charente Maritime, ainsi que l'Isle-et-Vilaine comme le montre la photo ci-dessous. Dans cette vidéo (auteur Ciel Orageux, pseudo) on voit une belle structure surabaissée au-dessus de Bordeaux à 14h10 ainsi qu'un imposant rideau de précipitations sur la gauche. Le nuage est décrit comme rotatif mais nous ne pouvons le certifier. En tout début d'après-midi, des foyers très intenses circulent en Languedoc et sous les gros amas pluvieux qui recouvrent le centre Est, on relève 136 km/h au Pilat (42).
En remontant vers le NE, tous ces foyers s'affaiblissent progressivement et se muent en simples amas pluvieux.


          
Image radar du 13/08 à 4h locales - © Météo60  /  Image radar centre Ouest le 13/08 à 15h45 - © Météo60  /  Foudre sur le secteur de Saint-Malo (35) - © Christophe Florine Ruspar  / 


Vers 16 h les zones d'activité se sont déplacées. On repère plusieurs foyers intenses des Pyrénées Orientales aux Bouches-du-Rhône ainsi que dans le centre du pays et déjà, d'autres foyers actifs sont en approche du Nord-Pas-de-Calais. Une heure plus tard, une ligne très active s'est formée sur ces dernières régions, du Pas-de-Calais aux Ardennes, remontant progressivement vers le NE. Très virulente, avec fortes précipiations et vents violents localisés, on la retrouve encore plus structurée et active à 19h quasiment à cheval entre France et Belgique, avant qu'elle ne se décale sur cette dernière en reprenant la direction du N/NW.
Un tuba très développé, probable trombe marine, est observé et photographié vers 16h15 au large de Chassiron (île d'Oléron, 17).
Sur la carte des impacts sur les deux dernières heures à 17h20 reproduite ci-dessous, on distingue parfaitement les différents foyers orageux virulents qui se sont développés sur notre pays notamment au nord, sur les Alpes et le Jura, en Languedoc et en région Centre où se localisent les densités de foudroiement les plus importantes, et dans une moindre mesure en Poitou-Charente, Aquitaine et Midi-Pyrénées. 
On relève 102 km/h à Douvaine (74), 93 km/h à Fontaine-lès-Vervins (02) et quelques phénomènes violents localisés nous ont été signalés sous la ligne NPDC-Ardennes. L'un d'eux frappe la commune de Savy-Berlette (Pas de Calais) située dans l'Arrageois dans l'après-midi. Pas de certitude pour l'instant quant à sa nature mais il peut s'agir d'une macrorafale ou vents descendants localisés, apparemment de violente intensité. L'obsvervateur nous signale de nombreux dégâts, des arbres couchés, de grosses branches d'arbres projetées à plusieurs dizaines voire centaines de mètres, des clôtures pliées ou encore des arbres déchiquetés. Le détail des grosses branches projetées peut également trahir une possible tornade, dont nous savons qu'elles peuvent cohabiter avec des rafales rectilignes sous un même orage (à voir une spectaculaire vidéo des dégâts par Christopher Cindy Damie). Le deuxième phénomène nous est également signalé par ce même observateur, à qui nous devons le cliché reproduit ci-dessous, à Neuville-Saint-Rémy (59) à 17h30 cette même journée.
Plus de 10 000 foyers sont privés d'électricité sur la région (jusqu'à 20 000 au plus fort de l'épisode selon ERDF) et certaines communes l'étaient
encore au matin du 14/08.
Pendant ce temps, les autres foyers orageux qui sévissent sur notre pays s'affaiblissent progressivement.

Sur la totalité de la journée, 349515 éclairs étaient comptabilisés par Météorage.

 
 
      
Trombe marine probable au large de Chassiron - ©  Olivier Ferreux, page Facebook Ferreux Family Photographies /  Ardin (Deux-Sèvres) le 12/08  © Laurent Bourdeau  /  Foudre sous le déluge aux Boucholeurs, Chatelaillon-plage (17)  - © Anthony Besson

        
 Carte des impacts sur 2 h à 17h20 - © Météociel-Blitzhortung /  Eglise endommagée à Neuville Saint-Rémy (59) - © Christopher Cindy Damie  /  Dégâts dans une rue à Neuville Saint-Rémy (59) - © Christopher Cindy Damie

 

Le lendemain 14 août

Le temps demeure instable sur la majeure partie du pays où Kéraunos prévoit, essentiellement à partir de la mi-journée, une activité modérée et des averses localisées.
De 1 à 3 h du matin environ, une ligne de grains se structure en arrivant sur les littoraux girondins et charentais, traverse le nord de la Gironde avant de très vite s'affaiblir en abordant les littoraux de l'estuaire et les côtes charentaises...



Conclusion et liens

Les régions littorales aquitaines et charentaises ainsi que celles du nord du pays et des Ardennes auront été particulièrement affectées le 13 en fin d'après-midi par cette dégradation orageuse. Outre une probable tornade, survenue dans le Doubs en avant-poste le 11 en soirée, de nombreux autres phénomènes violents localisés ont été rapportés, essentiellement en NPDC :  Neuvilly (59), Saint-Vaast-en-Cambraisis (59), Solesmes (59), Saint-Python (59), Sin-le-Noble (59), Herzeele (59), Avion (62), Epinoy (62), Thorey-en-Plaine (21) et au sud de Toulouse (31).
Toutefois, bien que ces évènements aient été moins médiatisés, des témoignages nous font penser que les littoraux girondins et probablement charentais, qui ont connu au cours de la nuit du 12 au 13 une intense activité électrique et des vents violents, ont certainement vu ici ou là des intensifications locales ou phénomènes destructeurs comme à Lacanau (33) où un arbre serait tombé sur une maison.


  →  Haut-Doubs : un camping ravagé par une mystérieuse tornade (article lestrepublicain.fr)
  →  Trombe marine probable au large de Chassiron (fiche Ouest-orages)
  →  Orages : alerte levée, 10 000 foyers privés d'électricité dans le nord de la France (article leparisien.fr)
  →  Nuit d'orage : des incendies provoqués par la foudre en Périgord (sudouest.fr)
  →  Dégâts : de nombreuses interventions des pompiers dans l'Ouest (ouestfrance.fr, mini-bilans dans la Manche, le Calvados, le Maine-et-Loire, les Côtes-d'Armor)


 

Tous droits réservés - Association Ouest-orages