LIVRES Raz-de-marée sur la côte atlantique : 1923, l'autre Xynthia

Paru aux éditions Le Croît Vif, un remarquable ouvrage du chercheur Yohan Vincent, Raz-de-marée sur la côte atlantique : 1923, l'autre Xynthia, est dédié à la tempête et au raz-de-marée catastrophique survenus dans la nuit du 8 au 9 janvier 1924.


Nombreux sont les scientifiques et historiens du climat à s'être penchés sur Xynthia et ses conséquences, et avoir tenté sa mise en perspective avec des évènements du passé. On se remémore notamment la remarquable série d'ouvrages supervisés par André Surville, publiée par la maison d'édition régionale Le Croît Vif. Un nouvel ouvrage est paru le mois dernier toujours au Croît Vif, Raz-de-marée sur la côte atlantique : 1923, l'autre Xynthia, du chercheur Yohan Vincent, Docteur en Histoire et chercheur associé au Centre de Recherches Historiques de l'Ouest. Il met cette fois-ci l'accent sur un catastrophique précédent.

Cette nuit de janvier 1923, des vagues géantes submergeaient en effet toute la côte atlantique de l'Angleterre au Maroc, causant 39 décès en tout, auxquels il faut ajouter 50 morts dans un bateau disparu en mer. Partout les dégâts ont été considérables. Nos régions ne sont pas épargnées et la plupart de nos ports sont submergés par des vagues géantes : à Royan les rues et le port de la station balnéaire sont recouverts par des vagues de 5 mètres. Aux Sables d'Olonne (85) où de nombreuses rues sont également submergées, deux bateaux de la flotte de pêche se font prendre dans la tourmente. Seul l'un d'eux parviendra à revenir...

L'ouvrage propose une mise en perspective de l'évènement, miroir tendu vers nos catastrophes du XXIème siècle, tant sur le plan météo et climato que sur le plan socioéconomique, et met en avant la vulnérabilité de nos espaces littoraux et l'étiolement de notre mémoire du risque au fil des années. Passionnant et tellement utile pour comprendre notre actualité climatique.

→  Pour commander l'ouvrage : lien
                                                                                                  

 


 

Tous droits réservés - Association Ouest-orages