Les 24 et 25 janvier : deux dates anniversaires exceptionnelles pour notre région


KLAUS en 2009

Dans la nuit du 24 janvier 2009 en effet, Klaus s'abattait sur les régions atlantiques incitant Météofrance à lancer sa première alerte rouge pour vents violents sur 5 départements (Gers, Haute Garonne, Hautes Pyrénées, Landes et Pyrénées Atlantiques). La tempête va provoquer d'énormes dégâts en Gironde, dans les Landes et dans le Sud-ouest en général, ainsi qu'en Languedoc-Roussillon et en Corse. Elle va causer la mort de 6 personnes et 1,7 millions de foyers au total vont se retrouver sans électricité. Le trafic routier, ferroviaire ou aérien se retrouve complètement paralysé ou partiellement bloqué selon les régions.
En revanche en ces régions où les tempêtes et coups de vent sont si souvent suivis de traînes actives avec phénomènes localisés violents, il est notable que Klaus n'a engendré aucun orage fort,   contrairement à Quentin quelques temps plus tard qui a été suivi par des orages grêligènes.
On relève 191 km/h au Cap Béar (66), 172 km/h à Biscarrosse (40),172 km/h au Cap Ferret, 161 km/h à Bordeaux, 119 km/h sur les îles de Ré et d'Oléron, 112 km/h à Royan...
→  En savoir plus


                                  
                                                                        Dégâts causés par Klaus dans la rue Diaz et un jardin public à Bordeaux (33) - photos Sud-Ouest
                                                                                                                 Cliquer sur les vignettes pour les faire apparaître à leur taille réelle



25 et 26 janvier 1971 : une tornade meurtrière classée F4 à La Rochelle et son cortège de deux autres probables tornades en Charente Maritime et dans les Deux-Sèvres

Le 25 janvier : une trombe marine gagne la terre sur le port de La Pallice pour y devenir une très violente tornade, classée F4 par Jean Dessens. Une personne est tuée, soulevée par le tourbillon. 10 autres sont blessées et 46 se retrouvent sans-abri. La trombe cause d'énormes dégâts sur l'avenue Guitton où elle semble avoir atteint le maximum de son intensité. Le bâtiment des Salines est notamment intégralement soulevé de plus d’un mètre avant de retomber en volant en éclats.
On notera que cette tornade F4 figure parmi les records européens du rapport dimensions-intensité avec sa largeur de 50 m et sa distance parcourue d'à peine 3 kms..

Deux autres très probables tornades causeront des dégâts de moindre intensité sur Aigonnay (79) le 25 au soir, et sur Saint-Fort-sur-Gironde (17) le lendemain. Toutes deux ont été rapportées par Sud-Ouest mais leur caractérisation reste légèrement aléatoire faute d'enquête approfondie. Tout témoignage sur ces deux cas serait évidemment le bienvenu.
→  Fiche tornade F4 de La Rochelle le 25 janvier 1971
→  Page almanach

  
Les dégâts de la F4 du 25 janvier 1971 à La Rochelle - cliché Sud-Ouest

dégâts de Klaus climatologie des orages vigilances Météofrance La Rochelle Klaus tornades en France

Tous droits réservés - Association Ouest-orages