FRANCE, REGION Phénomènes venteux en série le 04/01

[réactualisation le 15/01 à 15h17 : rafales descendantes confirmées à Loubressac par Kéraunos]

Après une année particulièrement stable d'un point de vue convectif, cette nouvelle année montre un tout autre visage. Plusieurs phénomènes venteux et orageux se sont produits hier dans le Centre-Ouest et le sud du pays.

 

 

La journée du 4 Janvier a été marquée par le passage d'une traîne très active sur les moitiés Ouest et Sud du pays. Plusieurs foyers orageux se sont déclarés durant la matinée, accompagnés d'une activité électrique modérée, de fortes précipitations et de quelques rafales de vent (40 à 50 km/h en moyenne).

Nous soupçonnons la présence d'une ou deux supercellules Low Topped (LT) entre 4h et 9h du matin lesquelles, nées dans l'Océan Atlantique, ont abordé le Médoc aux alentours de 6h. La première possible supercellule s'est dissipée dans l'Aveyron après un parcours de 360 km alors que la seconde s'est dissipée dans la Dordogne après un parcours de 280 km. Une autre supercellule LT est suspectée en Charente-Maritime entre 5h et 7h locales.
Sous la possible supercellule qui a traversé toute la Guyenne (du Bordelais à l'Aveyron), peu avant 9h des rafales descendantes se sont abattues sur les lieux-dits de Py et de Gamot sur la commune de Loubressac (46) avant de frapper la ville de Saint-Céré. Selon le site d'actualités local Médialot, quelques toitures ont subi d'importants dégâts. Une maison aurait perdu 250 m² sur 400 m² de toiture. Des arbres ont été brisés ou étêtés par ce phénomène. La circulation a été coupée sur deux routes départementales. Keraunos qui a enquêté sur les lieux a confirmé depuis la nature du phénomène.
Un autre phénomène venteux a eu lieu pendant cette journée mais au nord des amas orageux les plus actifs. La commune de Pouzauges en Vendée a subi quelques légers dégâts suite à ce coup de vent aux alentours de midi (90 à 110 km/h estimés). D'après Climat-Vendée qui a enquêté, bien que de nombreux témoignages évoquent des tornades et que les dégâts soient alignés sur une trajectoire linéaire d'environ 300 m, les lacunes d'information bloquent toute validation comme tornade ou comme rafales descendantes .
Pendant l'après-midi, la traîne active a perdu de sa vigueur. Néanmoins, cela n'a pas empêché un chasseur d'orage (Cisco) d'observer un misocyclone puis un tuba sous la même cellule près de Loudun (86) vers 15h20. Sur la vidéo ci-dessous, nous remarquons que la rotation était antihoraire.

 

 


Poteau plié par le phénomène à Pouzauges (85) - Source Climat-Vendée

      Capture  
Vidéo du misocylone et du tuba près de Loudun / Capture de la vidéo montrant le tuba au maximum de son développement - © Cisco (pseudo)  /  Radar précipitations à 6 h locales - Source Météo60

→  Brève parue ce matin sur le site d'actualité local Médialot concernant l'évènement de Loubressac (46). 
→  Article plus détaillé sur ce même évènement paru dans La Dépêche du Midi (édition en ligne MAJ 04/01 à 7h57)

 


 

Tous droits réservés - Association Ouest-orages