FRANCE Vents violents et petite activité orageuse dans le sillage de Doris

Dans la journée d'hier, la dépression tempétueuse nommée Doris a traversé notre pays, entraînant dans son sillage un ciel de traîne actif

 

Hier dans la journée, la dépression nommée Doris a circulé sur notre pays, occasionnant des vents tempétueux et de fortes vagues sur les littoraux du NO du pays et suivie d'un ciel de traîne actif qui a donné de l'activité orageuse notamment sur le Sud-ouest. Sur nos régions, des vents forts également mais à un stade d'intensité moindre.

Prévisions

Dès la veille 16h, Météofrance avertissait déjà d'un risque de submersion marine en lançant une vigilance sur le Finistère, les Côtes-d'Armor et l'Ille-et-Vilaine. A ces 3 départements s'est ajouté le Calvados le lendemain vers midi pour un risque plus marqué de vents violents.
De son côté Kéraunos voyait un risque orageux potentiellement marqué sur le littoral atlantique et le SO avec des rafales convectives pouvant dépasser les 90 km/h, ainsi qu'un risque orageux plus modéré dans le reste de la portion Ouest et en Corse. Estofex voyait un risque convectif plus modéré, sans mentionner de niveau(x) de risque particulier(s).

          
Carte de vigilance Météofrance publiée le 9/03/2016 à 16h - ©  Météofrance /  Carte de prévisions convectives publiée le 9/03/2016 à 8h - © Kéraunos / Carte de prévisions convectives Estofex publiée le 9/03/2016 à 7h26 UTC - © Estofex

Déroulement

Les évènements ont ensuite confirmé le risque de submersion marine, toutefois avec une activité orageuse qui n'a pas été aussi étendue ni aussi marquée qu'envisagée.   
Dans le nord de la Bretagne et en Manche jusqu'à la fin de l'après-midi, les vents tempétueux ont souvent dépassé les 120 km/h sur les côtes : on relève 139 km/h à Camaret (29), 136 km/h à Plougonvelin (22), 135 km/h à Brignogan (29), 131 km/h à la pointe du Ras (29), 127 km/h à Gatteville-le-Phare (50), 126 km/h à Belle-Ile (56), 124 km/h à Gouville (50) (données Météofrance). A Saint-Malo (35), des rues ont été inondées et 89 km/h ont été relevés dans le centre ville (vidéo Météolafleche). Voir aussi cette autre vidéo spectaculaire prise d'une hauteur à Pléneuf-Val-André (22).

Les vagues se sont révélées spectaculaires sur les littoraux, renforcées par la conjonction de l'arrivée de la dépression avec des marées de forts coefficients.

L'activité orageuse la plus marquée se sera, elle, cantonnée au Sud-ouest où dès l'après-midi on relevait déjà quelques impacts, mais sans que cette activité ne se révèle vraiment significative (294 impacts relevés par Météorage pour la journée d'hier). Des averses et chutes de grésil-petite grêle ont toutefois été observés en divers endroits dans le SO et le centre Ouest.

      
Image satellite du 09/04/2016 à 14h locales, montrant la dépression Doris et son ciel de traîne - © Sat24.com-Eumetsat-Met Office  / Chute de petite grêle en Dordogne le 09/03 dans l'après-midi - © Météo-Dordogne  /  Rideau de pluie dans le sud Charente Maritime le 09/03 vers 18h20 - © Aurélien, publié par la page Météo Aquitaine-Poitou-Limousin

Dans nos régions

Les averses auront été bien moins présentes que prévu au nord de l'Aquitaine, en cause un fort vent de Nord-Ouest qui en asséchant la masse d'air présente a confiné l'instabilité la plus forte sur le sud-ouest du pays et dans les terres, épargnant ainsi les littoraux du centre Ouest. On observe cependant des chutes de grésil et(ou) de petite grêle dans le sud 17 ainsi qu'en Dordogne.
Le vent fait aussi parler de lui sur les littoraux, dépassant les 100 km/h en Charente Maritime et atteignant 90 km/h entre Challans et Noirmoutier (85), et les nouvelles pluies entretiennent les crues déjà en cours sur de nombreux cours d'eau en Aquitaine et Poitou-Charentes (Vigicrues).


Aujourd'hui 10 mars se dessinnent une tendance à l'accalmie et le retour vers des conditions plus anticycloniques.

 


 

Tous droits réservés - Association Ouest-orages