FRANCE Les orages des 3 et 4 avril en photo et vidéo

Les 3 et 4 avril ont été des journées orageuses et pluvieuses sur de nombreuses régions de France. Le 3 avril, ils se sont montrés par endroits soutenus et organisés en ligne. En début de soirée, des zones de forte activités électrique concernaient l'Est girondin, le sud Charente et le Confolentais et des rotations ont pu être observées notamment dans le Confolentais (16). Le lendemain 4 avril, l'activité convective se réactive notamment dans l'ouest du pays.
Voici quelques photos et vidéos marquantes prises durant ces deux journées 
:

[Avec regret, nous ne pouvons aujourd'hui publier de véritable compte-rendu faute de temps mais les images, elles, sont toujours là pour témoigner, merci à leurs auteurs]

 

Le 3 avril


     

 

♦  En haut à gauche : nuage-mur et rotation observée (timelapse) à l'est de Confolens (16) vers 20h15 - © Jeremy Bourriau 

♦  En haut à droite : cellule sur Tours le 3 avril vers 18h50 - © Chris Russo (Cirrus Orages) 

♦  Ci-contre : foudre à Cires-lès-Mello (Oise) le 3 avril horaire inconnu - © Gwenael Milcareck

♦  Vidéo d'un orage actif sur Amiens (80) avec de beaux flashes notamment à 25 min 51 - ©  Anthony Kardos

♦   En bas à gauche : activité électrique soutenue dans la campagne flamande à Pitgam (59) - © Phillipe Talleu

♦  En bas à droite : arcus en approche dans le Gers vers 20h30 - © Thierry Guilbert

 
 
 


   

 

Le 4 avril


       

♦  A gauche : arcus en formation sur l'estuaire de la Gironde - © Jérôme Carot (page Facebook Chasseur d'orages Sud-ouest 17). 
♦  Vidéo du même auteur en accéléré, montrant très clairement la formation de l'arcus.
♦  A droite : arcus en approche des plages du Débarquement -  © Thibaut Cormier (galerie www.cielsauvage.fr)

♦  Une vidéo tournée par Astrid Neveu à Bergerac (24) en fin d'après-midi, qui montre une cellule orageuse arriver du Sud.
"Il s'avère qu'en plus de mettre beaucoup de temps, elle dévie nettement du flux, bien que faiblissant au niveau des précipitations. Aucune activité électrique et un écho bien faible au radar, mais une structure tèrs bien constituée et une base en rotation. il y avait pas mal d'hélicité dans l'air." (extrait du commentaire de l'auteur de la vidéo). 

 


 

Tous droits réservés - Association Ouest-orages