FRANCE Grêle et vents violents dans le centre Est du pays hier soir [31/07]

Après une semaine calme les orages se donc réveillés comme prévu ce week-end, notamment dans le centre Est en cours de soirée d'hier où ils ont donné des chutes de grêle localement soutenues et de violentes rafales de vent, causant quelques dégâts.


Des orages se sont d'abord développé dans le Sud-ouest dès la nuit du 29 au 30 avec une belle activité électrique, rendue photogénique grâce à la présence d'un air sec en basses couches et des pluies très faibles. Cette première vague de foyers orageux, de petite taille et assez dispersés, s'évacuera vers l'Est jusqu'en milieu d'après-midi.
A partir de 17h environ, de nouveaux foyers abordent la Gironde. Cette fois-ci organisés en ligne avec de multiples zones d'intensité locales, ils vont s'étendre vers le centre Est tandis qu'une autre zone d'activité apparaît presqu'aussitôt entre Aquitaine et Midi-Pyrénées.
Vers 18h, ils commencent à s'intensifier au sud de la Loire et donneront déjà des chutes de grêle localement soutenues. A Lyon, vers 18h15 locales, brève mais violente chute de grêle avec des grêlons dépassant les 1 cm.

Mais c'est plus tard vers 21h qu'un système orageux multicellulaire beaucoup plus structuré et puissant va circuler du Massif Central en Rhône-Alpes. A 23h on distingue clairement sur le radar 3 grandes zones d'activité : l'une au nord de Rhône-Alpes, organisée en une ligne sur une axe Nord-Sud, l'autre sur l'est du Massif Central sur un axe Est-Ouest. Les cumuls de pluie ont été considérables par endroits, notamment en Auvergne et en Rhône-Alpes. On relève 62 mm à Saugues (43), 53 mm au Puy (43) et dans la région de Chambéry il serait tombé en 12h l'équivalent de 3 semaines de précipitations.
A Saint-Paul-en-Cornillon (42), les grêlons ont dépassé les 2 cm. La grêle est également tombée en Languedoc, sur les secteurs de Nîmes et Montpellier avec des grêlons de 2 à 3 cm.. A Lunel, les grêlons atteignent même un diamètre de 4 à 5 cm.
Vers 22h30, sur le secteur de Mâcon de violentes rafales de vent font tomber un arbre sur une voiture. On enregistre des rafales à 100 km/h au nord de Clermont-Ferrand, 90 km/h à Bourg-en-Bresse.
Enfin, des foyers actifs plus organisés apparaissent également dans le Sud-ouest, entre Tarn-et-Garonne et Lot-et-Garonne. Ceux-là emprunteront le même trajet vers l'Est et s'évacueront en perdant de leur intensité en matinée du 31. A Tournecoupe (32) ainsi qu'en pays basque, des manifestations festives sont annulées.
Sur la journée d'hier, 148 938 éclairs (intranuageux et impacts) ont été enregistrés par Météorage. .

Ci-contre : grêlons de bonne taille tombés à Saint-Paul-en-Cornillon (extrême sud 42) - photo Corentin Roussel

 

      
Prévisions Estofex pour la journée du 30/07 - © ESSL  /  Vigilance Météofrance émise le 30/07 à 6h  /  Cumuls d'impacts sur les deux dernières heures le 30/07 à 23h30 locales -  © 2016 Météociel/Blitzhortung.org   

Sur nos régions

Hormis quelques cellules modérées et dispersées qui ont traversé les deux Charentes en cours de matinée du 30, ce sont surtout la Gironde et la Dordogne qui se sont trouvées impactées par les structures plus organisées. Pour l'instant pas de retour particulier sur d'éventuels dégâts.
 

Médias et références

  ♦  Violents orages hier : bilan (Lachainemeteo)
  ♦  Montpellier-Lunel : de gros grêlons lors de l'orage (Infos H24, publié le 31/07/2016 à 6h10)


 

Tous droits réservés - Association Ouest-orages