FRANCE Bilan de l'épisode, violents orages en Corse[15/10]

Hier soir le violent épisode pluvieux dans le Sud-est a tiré ses dernières salves et des orages à l'intensité imprévue ont frappé la Corse, notamment à Ajaccio où les rafales ont renversé un chapiteau et blessé 28 personnes.
 


Sur les 48 h environ qu'a duré ce premier épisode cévenol/méditerranée de cet hiver, des cumuls exceptionnels à plus de 350 mm ont été enregistrés notamment sur l'Hérault qui avait été placé en vigilance rouge jeudi à 16h23. La ville de Mèze a été particulièrement sinistrée par les inondations qui ont saccagé les maisons et noyé les voitures, sans toutefois faire de victimes. On a relevé 366 mm à Castanet-le-Haut (34), 324 mm à Octon (34), 312 mm aux Plans (34), 294 mm à Bédarieux (34), 248 mm à Fraisse-Muret (81), 198 mm à Montpellier-centre, 193 mm au cap Béart (66), 193 mm à Mirepeisset (11).
Les vents d'Est ont également soufflé en PACA avec des pointes à plus de 120 km/h, dont la menace avait déjà motivé la mise en orange du Var : on a relevé 133 km/h à Drammont (83), 126 km/h au Cap Camarat (83), 125 km/h à Porquerolles (83).

Mais le lendemain vendredi 14, c'est une grosse dégradation orageuse très active sur un axe N/S qui a traversé le bassin méditerranéen en fin de matinée et début d'après-midi, frappant les Alpes du Sud et le littoral PACA avant de circuler sur la Corse et la Sardaigne et ensuite s'évacuer sur l'Italie. En Corse les orages se sont montrés très virulents avec des vitesses de vents convectifs rarement observées là-bas (valeurs en rafales maxi relevées le 14/10 entre 11h15 et 13h15 locales : 150,8 km/h sur l'Ile Rousse, 149,8 km/h à Ajaccio-la-Parata, 149,8 km/h à Calvi, 136, 8 à Marignana).
A Ajaccio en particulier, les rafales à 150 km/h ont fait s'effondrer un chapiteau sous lequel se déroulait un spectacle pour enfants. Les enfants ont pu être mis à l'abri rapidement mais les rafales ont quand même fait 28 blessés dont 2 graves.


   
Cumuls d'impacts en Corse le 14/10 à 13/15 locales - © Météociel/Blitzhortung

Une tornade a également été rapportée à Fos-sur-Mer vers Istres (13) entre 14h45 et 15h, via deux clichés (page Facebook Météo du 13) et une vidéo. Le vortex a pu toucher terre au niveau de la base aérienne d'Istres, mais sans dégâts rapportés pour l'instant. Le cas est accrédité par les deux témoignages visuels distants de plusieurs kilomètres.

      
La place Miot à Ajaccio après le coup de vent (capture d'écran) - vidéo Corse Matin, publiée sur Dailymotion /  Mèze inondée - © Ville de Mèze  /  Rues inondées à Palavas-les-Flots (34) - © Pascal Guyot, AFP


Intensité orageuse mal entrevue ?
On notera que cette intensité orageuse n'avait pas été appréhendée à sa juste mesure et  seul le Var demeurait en orange depuis 13h21. Pourtant les indices orageux étaient bien présents et pouvaient augurer de ce qui allait se passer, avec une réserve d'énergie (CAPE) et un indice de soulèvement élevés ainsi qu'une atmosphère bien cisaillée. Quel facteur aura donc pu prendre de court les prévisionnistes-acteurs de la vigilance, et par voie de conséquence des acteurs momentanés de la vie publique comme les organisateurs du spectacle à Ajaccio ?
En tout cas, pour nous usagers, la leçon reste la même : il convient de toujours rester vigilant même dans les départements en jaune, surtout lorsqu'ils sont situés en périphérie ou non loin d'une zone en orange. Ces zones a priori moins concernées peuvent très bien en réalité se retrouver sur le trajet du même système orageux, ou bien ce sont les trajectoires de ces derniers qui peuvent être légèrement décalées par rapport aux prévisions, ou bien encore des facteurs très locaux qui vont intensifier les orages (ces facteurs ne sont pas toujours bien appréhendés par les modèles de Météofrance malgré les évidents progrès réalisés dans ce domaine avec l'apparition de versions à mailles de plus en plus fines). Il suffit de si peu...
Et bien sûr quoi qu'il en soit, rappelons encore une fois que les évènements convectifs très locaux comme les tornades, les microrafales, chutes de grêle... sont impossibles à prévoir et localiser précisément. Le risque est prévu pour une zone donnée souvent large dans laquelle il convient alors de prendre des précautions, sans possibilité hélas de connaître à l'avance la distribution réelle.
 

 →  Episode cévenol : toutes les images et les vidéos  -  France 3 Languedoc-Roussillon (bilan en image)

 →  Ajaccio : un chapiteau s'effondre après un coup de vent  -  leparisien.fr, publié le 14/10, MAJ le 15/10 à 00h04
 →  La catastrophe d'Ajaccio  - vidéo TF1
 →  Une tempête s'abat sur le chapiteau de la Marie Do - vidéo Corse Matin, publiée sur Dailymotion (la catastrophe d'Ajaccio)

 →  Des images impressionnantes de Mèze (France Bleu Hérault)

 


 

Tous droits réservés - Association Ouest-orages