Dégradation orageuse de la nuit du 20 au 21 mai 2014




Récit chronologique

A nouveau dès l'après-midi du 20 mai, l'atmosphère commence à se déstabiliser comme en témoigne cette photo prise en Vendée par notre partenaire Valentin Perrault qui témoigne d'une ascendance en rotation pendant au moins une quinzaine de minutes dans l'extrême Sud-Est 85 et Sud-Ouest 79, tandis qu'une autre cellule se formait déjà dans le Niortais.


        
   2 photos prises à 10 minutes d'intervalle montrent déjà des ascendances en Vendée  - auteur Valentin Perrault, Climat-Vendée



Mais c'est à partir de la soirée et durant la nuit qu'à nouveau la dégradation prend un caractère plus marqué.
L'activité électrique sera très intense en Belgique (notamment la région de Charleroi) comme le montre cette carte de cumuls d'impacts sur 24 h pour la journée du 20. Sur notre pays, elle se montre plus modérée mais on voit bien qu'elle s'est progressivement intensifiée en remontant vers le Nord-est.


  
Cumuls d'impacts sur 24 h pour la journée du 20 - Blitzhortung 


Précipitations : les cumuls de pluie sur 12 h sont compris entre 7 et 15 mm du pays basque à la Beauce, ponctuellement 20 à 35mm sur le relief et sous les cellules les plus actives : 31.1mm à Magnac-Laval (87), 30.4mm à Iraty (64), 23.6mm à St Junien (87), 27.2mm à Loudervielle (65) (source Météoalerte et bulletin d'Infoclimat.fr).

A peine cette nuit orageuse s'est-elle achevée que le risque pour le 21 et le 22, très marqué, se précise à nouveau dès le matin du 21.  





Prévision à J+1 pour la nuit du 20 et le 21 mai



La plupart des prévisions à nouveau se rejoignent pour un risque d'orages violents sur une grande partie ouest du pays. La tendance pour les jours qui viennent est au maintien d'un rapide flux de secteur Sud/Sud-ouest franchement cyclonique sur une grande partie du pays, en liaison avec la présence d'un vaste système dépressionnaire peu mobile positionné sur le proche Atlantique. Ce dernier favorise le passage successif de plusieurs bouffées le plus souvent orageuses, ceci sur de nombreuses régions.









Tous droits réservés - Association Ouest-orages