Dégradation des 6 et 7 février : vents forts et ligne de grains

Le passage du front a donné naissance à une fine ligne de grains quasi rectiligne qui s'est intensifiée notamment en Vendée à partir de 21h45 locales. Elle a été suivie par quelques foyers orageux de traîne.
 

Ce samedi en début de soirée, une dépression centrée sur l'Irlande amène un front pluvieux sur notre littoral atlantique ainsi que des vents de Sud très violents sur la vallée du Rhône. L'épisode est appréhendé depuis déjà quelques jours par les prévisionnistes et Météofrance place même en vigilance orange vents violents le Rhône et de la Loire.
Kéraunos de son côté prévoit un risque orageux modéré sur la façade atlantique et le littoral méditerranéen.
Cette superbe image satellite montre l'arrivée de la dépression à 17 h locales. On y distingue clairement l'enroulement dépressionnaire sur l'Irlande et le ciel de traîne tacheté si typique qui suit le front. Chacune de ces taches blanches est une cellule orageuse

 
 
Image satellite à 16h00 UTC - © Eumetsat

La quasi totalité du pays et notamment sa moitié Ouest sont également sujets aux vents forts et à l'arrivée de la pluie. Dans la soirée les vents atteignent 102 km/h à Brindas (Ouest lyonnais), 89 km/h à Bron, 96 km/h à l'aérodrome de Lyon-St-Exupéry, 102 km/h à St-Etienne (600 m), 92 km/h à Bouthéon. Les 133,3 km/h sont atteints au Mont-Aigoual.
Ailleurs et notamment dans l'Ouest, les rafales se lèvent elles aussi.

Peu avant 22h, une fine ligne de grains pluvio-orageux quasi rectiligne aborde le littoral du centre Ouest avant de s'évacuer ensuite vers l'Est. Elle va s'intensifier notamment en Vendée sur un secteur à l'ouest des Herbiers, avant même d'avoir abordé les littoraux girondins et charentais.
A Saint-Denis d'Oléron (17) une rafale descendante cause des dégâts sur une zone très circonscrite, notamment une propriété dont le mur de clôture a été abattue (billet). 


    
Image radar le 06/02 à 21h45 locales - © Météo60
 

 
Image radar le 07/02 à 2h locales - © Météo60

L'activité électrique se concentre sur les secteurs des Essarts et de Chantonnay (Climat-Vendée).
La ligne de grains va vite se déstructurer en s'enfonçant dans les terres, bientôt remplacée par les orages de traîne. A 2h, des foyers isolés éclatent notamment sur le Bordelais et dans le sud de la Charente-Maritime.

Aujourd'hui dimanche, une nouvelle perturbation arrivera par la Bretagne. La plupart des régions seront de nouveau concernées par des vents violents, avec de la pluie sur la moitié Est et un régime de giboulées à l'Ouest (Météofrance).


 

Tous droits réservés - Association Ouest-orages