Acquisition d'un drone pour les enquêtes de terrain : c'est fait !



Nous vous avions évoqué il y a quelques temps cet important projet d'acquisition d'un drone destiné aux enquêtes de terrain. Et bien c'est désormais chose faite. Ouest-orages vient d'acquérir un modèle semi-professionnel, de taille moyenne, doté d'un retour wifi permettant la visualisation en direct et équipé d'une caméra Go Pro.


Nos premiers essais en terrain privé nous ont pleinement confirmé la grande maniabilité et stabilité de l'appareil, idéal pour l'usage que nous lui destinons. Une fois le maniement des commandes bien en main, et les démarches administratives effectuées (déclaration en Préfecture et diverses autorisations), ses applications concrètes seront diverses et très prometteuses. Quelques exemples d'applications parmi d'autres :

- Photographier des détails de dégâts sur des toitures par exemple avec l'autorisation du propriétaire, ou à la cime des arbres
- Mettre en évidence des couloirs de dégâts sur des clichés pris en hauteur
- Mettre en évidence des traces caractéristiques du passage sur les blés, en terrains herbeux
- Mettre en évidence et mieux cerner l'orientation des débris

- Confirmer et préciser diverses dimensions, largeurs...
- et bien d'autres usages encore que nous découvrirons au fur et à mesure.

Il est évident que cet appareil nous ouvrira un vaste champ de possibilités et apportera, nous l'espérons, une véritable plus-value aux résultats de nos enquêtes, souvent bien difficiles à mener
dans cette région où manquent souvent témoignages ou documents décisifs pour la validation ou le classement des cas sur l'échelle de Fujita.
Pour l'anecdote, ce sont justement les difficultés rencontrées pour le cas de La Coubre en 2013, repéré comme trombe marine par les caméras de LCM mais dont nous avions réussi à localiser une brève et apparemment inoffensive incursion sur la forêt, qui nous a vraiment motivés pour l'achat. Cette aide aérienne aurait pu en effet, en débusquant d'éventuels dégâts à la cime des arbres, nous fournir de précieux indices.
Sur le terrain pour l'enquête du cas de Chateauneuf-sur-Charente, Cyril a pu également mesurer tous les services qu'aurait pu nous rendre un drone pour détailler certains dégâts et rendre compte d'un trajet en plein centre-ville où le contexte urbanisé a rendu difficiles les déplacements et raréfié les points de vue sur les dégâts.



    

    

Quelques images des tout premiers essais menés par Cyril et moi-même dans une propriété privée - photos Cyril Guitton 






Nicolas Baluteau

Tous droits réservés - Association Ouest-orages