19/07 Violents orages hier et nombreux dégâts dans le Massif Central

Les orages prévus ce samedi se sont montrés à la hauteur de ce qu'on en attendait. Dans l'après-midi des développements supercellulaires ont causé des dégâts dans le Massif Central avec un ou plusieurs phénomènes venteux localisés. Les Pyrénées, Rhône-Alpes,  le Centre et la région parisienne ont également été touchés à titre divers...

 

Déroulement des évènements

Dès la matin 6h
, Météofrance plaçait déjà 26 départements en vigilance orange. Vers 7h-8 h, un multicellulaire très actif se développait sur le nord de la région Rhône-Alpes donnant des orages très électriques et fortement pluvieux notamment en région lyonnaise.

   
Image satellite du 18/07 à 7h30 locales - © Sat24.com/Eumetsat/Met Office  /  Carte de vigilance éditée le 18/07 à 6h  - ©  Météofrance


En début d'après-midi

Le risque se précise et s'étend encore davantage. Météofrance réactualise sa vigilance à 16 h, passant à 40 départements concernés (voir image ci-dessous).
Plusieurs supercellules (structures orageuses particulièrement imposantes et intenses) frappent alors le Massif Central dont un gros amas de supercellules stationnaires en Aveyron notamment sur le secteur de Rodez. Les orages se montrent assez violents et de nombreux dégâts sont imputables à la grêle et du vent sur la région.
En Haute-Loire les communes de Monistrol-sur-Loire, Aurec-sur-Loire, Saint-Ferréol-d‘Auroure et Pont-Salomon sont particulièrement touchées avec des arbres arrachés, des lignes électriques projetées à terre, des caves et rez-de-chaussée inondés, un accident spectaculaire et une toiture emportée à Saint-Ferréol. La ligne SNCF Le Puy-en-Velay/Firminy est interrompue dès 17h. A Reilhac-Vergongheon vers 14 h, une probable microrafale met à terre quatre pylones HT qui se retrouvent comme "pliés par une main géante", privant d'électricité trois villages. Une macrorafale s'abat également sur la commune de Firminy (42).  En Val-de-Saône vers Auxonne un arbre tombe sur une caravane.

Sur tout le secteur impacté par ces orages et malgré les dégâts parfois très lourds, a priori aucun blessé n'est à déplorer. 111km/h sont relevés à Monistrol-sur-Loire (43), 84km/h au Puy (43) (données Météociel). Notons que le Tour de France n'a pas été directement concerné par ces orages puisque les coureurs sont arrivés après sur le secteur.


     
  Arbre tombé sur une caravane - © Fabrice Dedieu, photo publiée sur bienpublic.com  /  Carte de vigilance éditée le 18/07 à 16h  - ©  Météofrance  /  Supercellule au nord du Puy-de-Dôme en fin d'après-midi, photographiée depuis le sud de l'Allier - © Damien Belliard Météobell

      
Cumuls d'impacts sur les 2 dernières heures à 16h05 - © Météociel/Blitzhortung.org  /  Image radar 18 juillet à 15h locales - ©  Météo60  / Pylone à terre sur le secteur de Reilhac-Vergongheon (43) - photo Lamontagne.fr, copyright inconnu

Sur nos régions, globalement les orages auront été plus modérés. Des orages sont rapportés en Vendée dès le matin et en début d'après-midi une ligne orageuse assez active localement a traversé les Charentes avant de remonter ensuite sur le Poitou. Dordogne et Gironde ont également été concernées à plusieurs reprises par les remontées en provenance des Pyrénées mais avec une intensité pluvieuse plus modérée. 
En soirée et dans la nuit du 18 au 19 juillet, des orages très électriques éclatent dans le sud de la Vendée (récit Valentin Perrault).


En soirée et première partie de nuit jusqu'à ce matin

A 20h30 on constate une réactivation au nord de l'ensemble des Pyrénées, dont les cellules les plus actives, très électriques, sévissent dans les Pyrénées-Atlantiques. Simultanément, d'autres cellules se forment aussi en région Centre.
A partir de 22 h environ, des orages concernent également la région parisienne mais sans intensité marquée.
Vers 0h 0h30, au Sud les cellules pyrénéennes se sont décalées sur le Massif-Central (déjà -rappelons-le- fortement touché plus tot dans l'après-midi). On relève des lames d'eau sur 1 h localement importantes (21mm à Montreal, 15mm à Albi)
Pendant ce temps, une ligne d'orages assez marquée concerne Paris et le SO de la région parisienne. Une rafale de 93km/h a été relevée à Chateaudun.

Ce matin à 6h, la vigilance orange est enfin levée par Météofrance sur tous les départements concernés. Un risque résiduel demeure toutefois pour la matinée sur une portion Est du pays.



Conclusion

Globalement l'intensité de ces orages n'a surpris personne, bien cernée par les prévisionnistes.
Comme le site Météociel dans son suivi, on notera que la pluie est tombée de façon durable et avec une intensité modérée à certains endroits, comme par exemple sur la région lyonnaise où une pluie fine et pénétrante est tombée durant la matinée. A ce titre, même si bien sûr cela reste insuffisant et temporaire, ces pluies ont pu constituer un léger frein pour la sécheresse en cours.



Presse

→  Dégâts en Haute-Loire (Leprogres.fr)
→  Généralités sur les orages (leveil.fr)
→  Arbre tombé sur une caravance en Vals de Saone (bienpublic.com/edition-la-plaine-la-saone)
→  Article relatant le phénomène venteux destructeur en Haute-Loire (Lamontagne.fr)
→  Article relatant le phénomène venteux de Firminy (42)
→  Focale sur le Tour de France "miraculé" (Sudouest.fr)


 

Tous droits réservés - Association Ouest-orages