19/04 Violents orages hier dans le Sud-ouest

De violents orages de grêle ont affecté hier après-midi le pays basque et le département des Landes, provoquant par endroits des dégâts conséquents. De gros orages de grêle ont également concerné la Gironde et le sud de la Charente Maritime. 

Prévisions et début de l'offensive orageuse

Les prévisions convectives de Ouest-orages décrivent une goutte froide d'altitude évoluant de la Cantabrie aux Pyrénées d'ici le lendemain matin, un vigoureux forçage d'altitude  associé  va enclencher une dynamique bien orageuse dans le Sud-ouest avant de se décaler vers le Languedoc durant la nuit prochaine.

   
prévisons convectives Ouest-orages pour le 18/04 en journée / Image radar du 18/04 à 13 h 40 locales - Infoclimat


Suivi de la dégradation

A 14 H 00 : La dégradation orageuse se met en place en phase complète avec notre prévision. Le Pays Basque espagnol est fortement touché avec une cellule orageuse donnant de la grêle qui abordera rapidement le pays basque français et plus particulièrement le littoral. Les éclaircies se multiplient par ailleurs sur les Pyrénées Atlantiques à l'avant ainsi que sur les Landes, avec pour résultat l'augmentation rapide des  températures et un point de rosée assez élevé....Dix minutes plus tard, Hendaye,  Saint Jean de Luz puis Biarritz sont en ligne de mire de cette grosse cellule orageuse grêligène.

A 14 H 41 : L'orage s'abat sur Biarritz. Il sera d'une violence marquée, les rues et la plage de Biarritz se couvrant très rapidement d'un tapis de grêle où l'on peut sur certaines images distinguer des grêlons dont la taille doit avoisinner les 3 cm de diamètre. Le graphe des températures ci-après, publié par Météo-paris, rend compte de la spectaculaire chute des températures qui a suivi l'orage. Les intempéries provoquent des inondations et divers dégâts sur Biarritz et les différentes localités de l'extrême Sud-ouest durement frappées par ces orages (voir plus bas).

     
Arrivée de l'arcus sur Biarritz - capture d'écran d'une webcam locale  /  La plage de Biarritz blanchie par les grêlons - cliché Fabio Aqualys  /  Gros plan sur les grêlons à Biarritz - cliché Fabio Aqualys

       
Vidéo montrant le déluge de grêle à Biarritz - pseudo L'Art à tout prix, vidéo publiée sur Youtube  / Graphe des températures à Biarritz le 18/04 - Météo-paris  /  L'arrivée de l'orage sur les Landes (localisation précise inconnue) - © Céline Cazenave - Photography

A 15 H 20 : Le violent orage de grêle qui a touché Biarritz poursuit sa route sans rien perdre de sa vigueur. Il concerne à présent  les Landes avec Dax en ligne de mire. Plus de 3800 impacts de foudre ont déjà été relevés dont environ 2000 entre Biarritz et Dax en 3 heures.  : on relève 81 km/h à Biarritz, 84 km/h à Saint-Jean-de-Luz.  Une photo (voir ci-dessus à droite) montre l'arrivée de l'orage dans les Landes (localisation précise non spécifiée) avec en arrière-plan une sorte de protubérance pointant vers le sol. Prise pour une tornade, cette dernière relèverait a priori plutôt d'un simple abaissement voire d'un effet d'optique.. 

Une trombe marine aurait également été entr'aperçue au large du port d'Anglet (64) en début d'après-midi mais pour l'instant nous ne pouvons garantir sa nature exacte, sa forme ayant été noyée aux yeux de son observateur dans les abondantes précipitations qui s'abattaient à ce moment-là sur le secteur. D'après ce même témoin, de violentes rafales se sont rapidement levées et les grêlons ont atteint un diamètre de 3 cm.

A 15 H 53 :   Dax a été à son tour sérieusement touché par l'orage de grêle avec des rues blanchies. L'orage se dirige maintenant vers Mont de Marsan, toujours sans faiblir. 

     
Les rues de Dax blanchies par la grêle - auteur inconnu, photo publiée par Sud-ouest /  Arcus dans le Sud-ouest de l'Aquitaine - © Sébastien Marie  /  Carte des impacts de foudre à 15 h 35 locales - Blitzhortung, © Météociel


      
 Deuxième cliché montrant l'arrivée de l'arcus sur Biarritz et environs - © Sébastien Marie  / Ce même arcus sur Biarritz - © SebLM Photographies


       
L'orage à Dax - Orages Landes Dax (pseudo), publié sur Youtube  / Grêle dans les rues de Biarritz - Mobili CI, publié sur Youtube  /  Arcus muticouches et vents violents à Tarnos (40) - Mathieu Goalard, publié sur Youtube

A 16 H 33 : Cet orage violent de grêle semble présenter des caractéristiques supercellulaire avec un écho en crochet bien visible sur les radars, diagnostic qui sera confirmé par la révélation de la présence d'un BWER au niveau de l'écho en crochet, trahissant par là-même celle d'un mésocyclone. Actuellement, cet orage présente un certain affaiblissement même si l'on observe encore certainement de la grêle.
L'activité orageuse est loin d'être terminée par ailleurs car les cellules continuent à remonter en direction du nord-est de l'Aquitaine. Le Gers est également touché, comme en témoigne la photo ci-dessous. Les deux images radar à respectivement 16 h 40 et 19 h montrent la future évolution des structures orageuses qui s'apprêtent à se décaler vers l'Est et le nord en début de soirée

     
Gauche : ciel orageux dans le Gers (localisation précise et horaires inconnus) - photo Sophia Daria  /  Centre et droite : images radar à 16 h 40 et 19 h locales - Infoclimat

A 17 H 54 : L'activité orageuse tend à se calmer sur l'Aquitaine, où elle prend la forme d'un système convectif linéaire sous lequel le temps devient davantage pluvieux.

A 18 H 39 : Des orages caractérisé par une bonne activité électrique se déclenchent désormais sur les Hautes Pyrénées tandis que l'accalmie s'impose progressivement sur l'Aquitaine, avec des pluies prenant de plus en plus un caractère stratiforme et une activité électrique en forte baisse.

A 19 H 10 : Des orages avec une très forte activité électrique se mettent en place au sud de la Haute Garonne. Les précipitations associées sont parfois fortes etToulouse est menacé. Le décalage vers l'Est se fait légèrement plus rapide qu'envisagé initialement. Le sud et le SW de la Charente Maritime sont également touchés par des orages ainsi que la Gironde. Sur l'Aquitaine, l'activité orageuse se calme globalement avec des pluies plutôt modérées (deux cellules orageuses continuent cependant à affecter le Médoc et le secteur de Langon).
La photo ci-dessous (à gauche) montre une structure supercellulaire qui se développe sur la ligne de convergence des vents en basses couches alors en train de se décaler sur la Haute Garonne.

     
  Structure supercellulaire en Haute-Garonne - cliché Nicolas Gascard pour Kéraunos  /  Arcus sur l'estuaire de la Gironde à Saint Palais sur mer (17) vers 19h30 - photo Orage Météoyoyo (Lionel Degremont)  /  Arcus sur Arvert (17) vers 19 h 45 - photo Laetitia Faure

     
Gauche et centre : deux autres clichés de l'arcus sur Saint-Palais-sur-Mer (17) vers 19h30 - © Lionel Degremont  /  Droite : arrivée menaçante sur Toulouse - photo Roman Hellkiwi


         
Arcus en Gironde (panoramique) - Cliché équipe Ouest-orages

A 21 H 00 : L'activité orageuse décline dans le Sud-ouest hormis sur l'Ariège où une cellule virulente donne de fortes pluies et une bonne activité électrique. Globalement, les orages multicellulaires se seront donc constitués en un vaste MCS comme entrevu ce matin dans la prévision. La dominante sera dans les prochaines heures davantage pluvieuse, même si quelques orages sont possibles pouvant s'avancer vers le Languedoc-Roussillon notamment.

A 22 H 25 : l'activité orageuse continue à décliner avec le plus souvent des pluies. Encore un peu d'activité électrique entre l'Ouest de l'Aude et le Tarn. Durant la nuit, les pluies pourront garder ici ou là un caractère orageux bien que celui ci tendra à disparaitre.

 
Bilan, presse et autres médias

Les dégâts auront été relativement mineurs en rapport avec la violence locale des vents et des chutes de grêle, et a priori on ne déplore aucun blessé. Peu de médiatisation pour l'instant mais les informations peuvent survenir ultérieurement.
C'est surtout à Biarritz et sur les régions environnantes que les dégâts ont été les plus importants. A Biarritz dont les rues et la plage recouverts de grêle avaient pris un aspect hivernal, France-Info mentionne 3 bâtiments d'un site industriel sinistrés par les inondations, les évacuations ayant été bouchées par la grêle. Un sinistre suffisamment important pour que la mise au  chômage technique du personnel ait pu être envisagée. Par ailleurs, des toitures auraient été légèrement abîmées et les vents violents ont également soufflé plusieurs stands dans une braderie, entraînant l'annulation de cette dernière.
A Anglet où d'après un témoin, le vent était suffisamment fort pour renverser des chaises et des tables sur les terrasses du littoral, des dégâts légers sont probablement à déplorer, ainsi que dans de nombreuses localités de l'extrême Sud-ouest. 

 →  Francetv info / leparisien.fr  /  Sud-Ouest
→   Sud-Ouest  (vidéo timelapse de l'arrivée de l'arcus sur la côte basque)
→   Vidéo compilant les différents sujets aux JT (Youtube)
→   Bilan Météorage


Tous droits réservés - Association Ouest-orages