17/04 Dégradation orageuse marquée hier sur le sud du pays

Hier une dégradation orageuse marquée a touché entre autres la région Midi-Pyrénées, une partie du Massif Central et la portion ouest du Languedoc-Roussillon, avec dans l'après-midi la formation d'une ligne multicellulaire virulente et grêligène sur un axe Lot-Ariège

Situation et prévision

Le 16 avril, un talweg d'altitude circule d'Ouest en Est induisant un flux cyclonique de Sud et ramenant dans les basses couches un air tropical surplombé par de l'air relativement froid en altitude. Notre prévision envisage un forçage d'altitude circulant de l'Espagne vers la Provence à partir de l'après midi et activant la tendance orageuse dans le Sud-ouest. On s'attend également à ce qu'un petit front froid s'immisce également par le nord provoquant une activité orageuse faible à modérée dans le Nord-ouest. Toutefos une réserve est émise en raison de la forte couverture nuageuse déjà présente susceptible de largement inhiber l'instabilité potentielle convective.
La zone la plus concernée par le risque pour nous à J+1 se situe sur un axe Tarn-Aveyron-Cantal , marquée par une convergence de basses couches et surplombée par un noyau de divergence en altitude. C'est effectivement cette zone de convergence qui sera touchée dans le courant de la journée par la plus forte activité orageuse, à peu de distance près.

Notons que Météofrance de son côté, se contente d'une alerte jaune orages sur une bonne partie du pays, probablement à cause des incertitudes dues à la couverture nuageuse sur nombre de régions qui a rendu  difficile cette prévision.


      
Prévisions Ouest-orages pour la période du 16 au 17 avril (réactualisée le 16 à 17 h)  /  Géopotentiels à 500 hPa - Météocentre.com/Toulouse

 

Suivi


A 14 H 15
: Des pluies se déclenchent ici ou là notamment en Aquitaine, Poitou Charentes et Rhône Alpes, sans caractère orageux particulier. L'activité orageuse se concentre surtout sur la Catalogne espagnole. Avec les éclaircies bien en place et une température en constante progression (autour de 20 à 23°C en Midi Pyrénées), les premières cumulifications sont attendues notamment entre la Haute Garonne, l'ouest de l'Aude, l'Ariège, le Tarn et le Tarn et Garonne.

15 H 55 : Les orages se multiplient sur la ligne de convergence des vents en basses couches, située sur un axe allant du Lot à l'Ariège. L'activité électrique augmente avec également de la grêle signalée par endroits, notamment dans le Lauragais.

A 16 H 45 : Une grosse cellule orageuse se développe dans le secteur de Muret au SW de Toulouse (31) avec de la grêle signalée. Elle prend même une forme de crochet sur le radar ce qui laisse un moment planer une suspicion de supercellule, mais après vérification, cette présomption est quasiment écartée.

A 17 H 15 : Le risque orageux évoqué ce matin, matérialisé notamment de la Normandie, au Centre et jusqu'à l'est des Pays de Loire, semble fortement réduit pour ce soir en raison de la persistance d'une couverture nuageuse assez importante inhibant fortement le potentiel convectif.
Sur l'axe Lot-Ariège par contre l'activité orageuse déjà présente s'est structuré en une ligne multicellulaire virulente avec une forte activité électrique (plus de 4000 impacts détectés). Les chutes de grêle sont parfois abondantes sous certaines cellules et une évolution orageuse commence également à se mettre en place en Auvergne.

     
Image radar à 15 h 40 locales - source : Infoclimat  / Image satellite à 16 h 40 locales - Sat24.com / Carte des impacts dans l'après-midi (horaire précis inconnu) - source : lightningmaps.org

    
Arcus photographié là 18h53 locales sur les hauteurs d'Averan (624 m d'altitude) près de Lourdes dans les Hautes-Pyrénées - ©  Joël Albessard. Photographies  /  Le même arcus capturé d'un point de vue plus éloigné à 19h26 - © Eric Castaings Photographies


A 19 H 25
: L'activité orageuse s'est prolongée jusqu'en début de soirée sur certaines zones, comme le secteur de Lourdes dans les Hautes-Pyrénées où un bel arcus suivi d'un rideau de précipitations très compact a été pris en photo à 18 h 53 et 19 h 26 par deux photographes chassant de concert. Sur la page web de J. Albessard on peut également trouver une vidéo du phénomène (© Météo65)
En soirée la ligne orageuse commence à s'essouffler avec une activité désormais surtout pluvieuse. L'activité électrique chute assez rapidement mais elle aura été quand même plutôt remarquable pour un 16 Avril avec environ 9000 impacts relevés. Les cumuls de pluie sont parfois importants avec près de 80 à 90 mm par endroits. Les chutes de grêle auront également été nombreuses et parfois importantes, susceptibles d'avoir provoqué quelques dégâts sur la végétation. En soirée, ce corps pluvio-instable et son activité électrique de plus en plus déclinante se décalent vers l'Est (Languedoc Roussillon - Auvergne).

On notera qu'en raison de la couverture nuageuse omniprésente, le Nord-ouest de la France sera passé à côté du potentiel orageux le plus marqué. Quelques impacts de foudre y auraient toutefois été détectés notamment en Mayenne mais cette activité aura été peu durable. En soirée le risque d'orages sur tous ces secteurs était déjà redevenu quasiment nul.


Tous droits réservés - Association Ouest-orages