03 07 Deux salves orageuses actives sur nos régions les 1er et 2 juillet

Ce 1er juillet en tout début de matinée, des orages surprenaient tout le monde en faisant une apparition anticipée sur nos régions. Puis à partir de 23h30, de nouvelles cellules actives abordaient les littoraux charentais et vendéens pour traverser la région et se décaler ensuite vers le NW du pays. Durant la journée du 2 juillet, c'est une bonne portion Nord-ouest du pays qui est touchée, notamment les Pays-de-Loire et la Normandie. Un pavillon est frappé par la foudre vers Nantes le 2 au matin.



Le 1er Juillet

Dans le contexte caniculaire engendré par un flux très chaud de Sud/Sud-ouest, l'énergie disponible devient importante et un un talweg d'altitude qui se rapproche de la façade Atlantique déclenche la déstabilisation. Pluvieux et généralement faibles sur nos régions du centre-Ouest, ces orages qui ont éclaté en deuxième partie de nuit ont toutefois généré par endroits des cumuls d'impacts significatifs (Charente, Dordogne, Vendée...). A 2 h 30 des orages actifs sont photographiés dans le bordelais et sur l'estuaire de la  Gironde (photo ci-dessous) et on nous signale des orages forts avec pluie et vent en Haute-Gironde. A 4h37 sur la carte d'impacts ci-dessous on voit que la dernière salve arrivant sur la Bretagne s'est structurée en ligne.

La situation se prolonge le lendemain et sur Météo-Gascogne, le prévisionniste Jérôme Petit annonce pour le 2 l'arrivée de nouveaux orages sur les littoraux aquitains et charentais dès la fin de l'après-midi et en première partie de nuit, susceptibles de se montrer localement assez forts. 

     
  Carte de cumuls d'impacts sur 30 minutes à 4h37 - ©  Météociel  Impact de foudre sur l'estuaire de la Gironde à 2h 30 -  ©  Aurélien Castandet  /  Beau ramifié au large de Saint-Palais-sur-Mer, extrait d'une série de shoots entre 1h30 et 3 h du matin -   © Axel Guibourg




Le 2 juillet

Vers 23h30 des systèmes orageux déjà conséquents se sont formés au large des côtes nord aquitaines et charentaises et remontent en direction du N/NE, abordant le royannais. A partir de 0 h environ,on voit sur les radars qu'ils se sont structurés en deux vagues multicellulaires simultanées mais géographiquement distinctes : l'une vient de traverser le SO de la Charente Maritime puis les Vals-de-Saintonge, tandis que l'autre, apparemment plus active, a traversé la Vendée. A 7h30 encore ce matin, c'est une véritable ligne qui vient de traverser la Vendée. Le littoral girondin a également subi de remarquables cumuls d'impacts et on notera une possible supercellule sur Cognac vers 1h30.
Les orages semblent avoir été localement forts avec de nombreuses zones de précipitations intenses visibles sur les radars et une activité électrique soutenue. Sur les lieux de leur passage, on relève également une baisse signficative des températures. Pas d'information pour l'instant concernant d'éventuels conséquences ou phénomènes locaux.

Durant la journée du 2 juillet, les orages se sont décalés vers le Nord-Ouest et le nord du pays, avec des intensifications visibles au radar en Pays-de-Loire et Basse-Normandie. A Nantes d'importantes inondations ont bloqué temporairement la circulation des tramways et un caténaire d'une ligne de TGV a été touché par la foudre (article presseocéan.fr). A Pont-Saint-Martin près de Nantes vers 8h, la foudre est tombée sur un pavillon (article Ouest-France). 
Si Météo-France s'est contentée de décaler géographiquement sa vigilance jaune et les prévisionnistes nationaux de placer un niveau I, Estofex en revanche plaçait le nord du pays ainsi que Belgique et Pays-Bas en niveau II  et une bonne partie de l'Europe de l'Ouest, France comprise, en niveau I (voir ci-dessous).


           
Cumuls d'impacts sur les deux dernières heures à 23h30 - © Météociel 2015, Blitzhortung.org  /  Image radar centre Ouest à 23h30 - © Météo60
 
       
Dans la nuit du 1er au 2 juillet sur l'estuaire de la Gironde - ©  Axel Guibourg  / Secteur de Mortagne-sur-Gironde en première partie de nuit du 1er au 2/07 - ©  Jérôme Petit

       
 5 impacts simultanés sur Talmont-sur-Gironde (17) dnas la nuit du 1er au 2 juillet - © Cyril Guitton  /  Superbe arcus à l'approche d'une cellule vers Genetouze (85) - © Céline Beauchene, publié sur Les Colères de Zeus (Ouest-orages)

 
→  Cette spectaculaire vidéo (durée 11:51) tournée à Thouaré-sur-Loire (44) montre les manifestations kérauniques de 3 orages (sur 4) qui d'après l'auteur de la vidéo se sont succédés en Loire Atlantique vers 6 h du matin - ©  Météo44 (publiée sur Youtube)


 

Tous droits réservés - Association Ouest-orages